"The Crown" : comment Netflix et Matt Smith ont offert une seconde jeunesse au Prince Philip

"The Crown" : comment Netflix et Matt Smith ont offert une seconde jeunesse au Prince Philip

ZOOM – Décédé ce vendredi à l’âge de 99 ans, le Prince Philip a passionné la nouvelle génération ces dernières années grâce à la performance de Matt Smith, l’acteur qui l’incarne dans les deux première saisons de la série "The Crown", sur Netflix.

De la reine Elizabeth, le grand public pensait tout connaître, ou presque. Le récit de sa vie sentimentale avec le prince Philip, figure discrète de la famille royale britannique, a grandement contribué au succès de The Crown, la série lancée en 2016 sur Netflix. C’est vers un visage bien connu des téléspectateurs britanniques que le scénariste Peter Morgan s’est tourné pour incarner cet homme qui a passé toute sa vie dans l’ombre de l’une des femmes les plus admirées du XXe siècle.

De 2009 à 2013, Matt Smith a en effet incarné le mythique Dr Who de la série fantastique du même nom, offrant une seconde jeunesse à un personnage qui a connu une multitude d’incarnations depuis son apparition à l’antenne de la BBC dans les années 1960. Avec son mélange d’élégance et d’excentricité, le natif de Northampton fait un malheur dans la peau de l’extra-terrestre à visage humain, voguant à travers les époques à bord du TARDIS, une machine à voyager dans le temps en forme de cabine de police. 

Toute l'info sur

La mort du prince Philip endeuille la couronne britannique

C'est un non-conformiste qui pilote des avions et des voitures de sport qui devient un serviteur dévoué de la Reine- Matt Smith à propos du Prince Philip, dans Le Figaro

Lorsqu’il quitte la série, au grand regret des fans, l’acteur espère profiter de sa notoriété cathodique pour s’imposer à Hollywood. Des choix médiocres – Terminator Genisys, Orgueil et Préjugés et Zombies – ne vont pas franchement le servir, même s’il est aussi irrésistible que terrifiant en psychopathe dans Lost River, l’unique film de Ryan Gosling derrière la caméra. L’acteur monte les marches de Cannes. Mais c’est celle de Buckingham Palace qui va remettre sa carrière sur orbite.

"Philip est une énigme et son histoire familiale tumultueuse est fascinante", explique Matt Smith en 2016 au Figaro. "Se glisser dans la peau d’un personnage public dont on ne sait pratiquement rien est un magnifique défi", poursuit-il au sujet d’un homme qu’il décrit comme "un ‘maverick’, un non-conformiste qui pilote des avions et des voitures de sport qui devient un serviteur dévoué de la Reine." 

Face à Claire Foy, qui incarne Elizabeth II, Matt Smith incarne un prince étonnamment humain, qui après s’être relevé d’une enfance difficile, entre de plain-pied dans un rôle difficile à admettre pour un homme de sa génération. Celui d’un compagnon qui devrait à jamais marcher derrière celle qu’il a épousé, au sens propre comme au figuré. Lors d’une scène marquante de la saison 1, Philip demande à son épouse de ne pas l’obliger à s’agenouiller devant elle lors de son couronnement, en 1953 :

"Êtes-vous ma femme ou ma reine ?  

Je suis les deux et un homme fort serait capable de s’agenouiller devant les deux.  

M’agenouiller devant mon épouse est hors de question 

Votre épouse ne vous le demande pas 

Mais ma reine me l’ordonne, n’est-ce pas ? 

Oui 

Je vous demande de faire une exception pour moi. 

Non !"

D’après les spécialistes de la couronne, ces dialogues seraient sortis tout droit de l’imagination de Peter Morgan, comme bien d’autres depuis la création de la série. "Personne n’a la moindre idée du comportement de la Reine et du duc d’Edimbourg en privé", plaide Matt Smith. "Leur relation dans The Crown est fictionnelle mais basée sur des faits réels."

Lire aussi

Outre-Manche, beaucoup n’ont pas digéré les rumeurs d’infidélité que fait planer la saison 2, et la possible implication du prince dans l’affaire Porfumo, du nom du ministre de la guerre dont la carrière sera brisée par sa relation avec une stripteaseuse. Philip a-t-il fréquenté Stephen Ward, le célèbre ostéopathe qui organisait des week-ends de débauche pour les membres de l’establishement britannique, comme le laisse entendre The Crown ?

"Je crois que la série a franchi la ligne rouge entre la réalité et la fiction", estimera l’historien Christopher Wilson. Cette pincée de souffre donnera à la performance de Matt Smith, impeccable de bout en bout, une dimension supplémentaire, avec à la clé une nomination aux Emmy Awards. Si l’acteur a été remplacé pour les saisons suivantes par Tobias Menzies, puis Jonathan Pryce, sa performance a offert un visage inédit, sinon plus humain, au prince décédé ce vendredi à l’âge de 99 ans. 

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Macron et Al-Sissi s'entretiennent avec le roi de Jordanie

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros désormais soumis à l'authentification forte

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.