Pour revoir James Bond au cinéma, les fans vont devoir (encore) attendre

Pour revoir James Bond au cinéma, les fans vont devoir (encore) attendre

TRISTESSE - Sans surprise, la sortie du prochain James Bond "Mourir peut attendre" vient d’être repoussée à octobre prochain. Un énième rebondissement dans la carrière d’un blockbuster devenu le symbole des tourments de l’industrie cinématographique face à la pandémie de coronavirus.

La rumeur enflait depuis plusieurs jours. Dans un tweet laconique publié sur le compte officiel de la saga James Bond, on apprend que la nouvelle date de sortie de Mourir peut attendre est fixée au 8 octobre prochain aux Etats-Unis. En France, ce sera deux jours plus tôt. Reste que la nouvelle est frustrante pour les fans qui rêvent de découvrir le cinquième et a priori dernier épisode interprété par Daniel Craig. La faute à la pandémie de coronavirus venue perturber les plans des studios Universal, qui assurent la distribution du long-métrage.  

 

Les choses avaient mal commencé avec l’annulation en février dernier d’une tournée promotionnelle en Asie, avec en point d’orgue une grande première à Pékin réunissant toute l’équipe. La pandémie se développant partout dans le monde, la sortie du film fixée le 3 avril au Royaume-Uni, et cinq jours plus tard en France, allait être décalée au mois de novembre. Une décision prise début mars, alors que le premier confinement n’avait pas encore débuté.

Les plateformes en embuscade

 Depuis, le sort de Mourir peut attendre est devenu un symbole des tourments auxquels l’industrie cinématographique est confrontée face à la crise sanitaire, d'un bout à l'autre de la chaine de distribution. Outre-Manche, les multiples reports du film ont ainsi entraîné la fermeture de centaines de salles, avec à la clé de nombreux licenciements. Et la crainte que les plateformes de streaming profitent de la situation.

A l’automne derner, la presse spécialisée a révélait que les producteurs du film auraient eux-même approché Netflix et Apple pour leur proposer de racheter leur joyau pour la bagatelle de 600 millions de dollars. Ni l’une ni l’autre de ces sociétés n’auraient accepté de débourser une telle somme pour un blockbuster qui a coûté 250 millions de dollars. Partie remise ? 

En octobre, la sortie du long-métrage va de nouveau être décalée, cette fois au printemps 2021. La France devait en avoir la primeur le 31 mars, avant le Royaume-Uni et les Etats-Unis le 2 avril. La fermeture prolongée des salles partout dans le monde est donc encore venue tout chambouler. Dans un premier temps, la presse spécialisée évoquait un possible report en juin. C’est finalement jusqu’à octobre qu’il faudra désormais patienter, plus de deux ans après la fin officielle du tournage.

Lire aussi

007 trouvera-t-il d’ici là refuge chez un géant du numérique ? Les patrons de salles ne l’espèrent pas, la franchise étant l’une des plus lucratives de l’histoire du cinéma, avec plus de 7 milliards de dollars de recettes cumulées depuis 1962. Après un passage à vide à la fin des années 1980, l’espion préfère de sa Majesté a retrouvé les sommets avec Pierce Brosnan (1995-2002) puis Daniel Craig, dans le costume depuis 2006.  Sorti en 2012, Skyfall a rapporté plus d’un milliard de dollars de recettes, du jamais vu. 

 

Reporter Mourir peut attendre, c’est aussi repousser l’annonce de celui qui succédera à l’acteur, aujourd’hui âgé de 52 ans. D’après les rumeurs, les producteurs attendraient la sortie du film pour annoncer leur choix. De nombreux noms ont circulé ces dernières années. Parmi eux, celui de Tom Hardy (Mad Max : Fury Road), favori des bookmakers. Et plus récemment de Regé-Jean Page, le beau gosse de la série Netflix La Chronique des Bridgerton. Wait and see… 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Valérie Pécresse : "Il faudra des mesures de restriction supplémentaires en Ile-de-France"

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter