Nabilla sur Prime Video : une série documentaire à la Kardashian pas franchement "Sans filtre"

Nabilla sur Prime Video : une série documentaire à la Kardashian pas franchement "Sans filtre"

PETITE DÉCEPTION - L’icône de la téléréalité française marche un peu plus dans les traces de son idole en racontant son quotidien pas comme les autres. Sept épisodes à la réalisation ultra léchée qui vient étouffer de trop rares moments d’émotions. À voir dès ce vendredi 26 novembre.

De sa participation aux "Anges de la téléréalité", beaucoup n’auront retenu que sa punchline culte. Mais il y en a une autre tout aussi audacieuse, moins rediffusée que celle où elle fait mine de téléphoner en se demandant comment on peut être une fille et ne pas avoir de shampoing.

En larmes, Nabilla rencontre son modèle Kim Kardashian et lui lâche qu’elle "voudrait être elle". Un aplomb qui, huit ans plus tard, lui a permis d’emprunter la même voie que son idole. Jusque dans la mise en scène très maîtrisée du film de sa propre vie.

Il y a Martine à la plage et il y a Nabilla à la conquête du monde- Nabilla

Avec sa série documentaire Sans filtre, Nabilla avait promis de "se dévoiler comme jamais auparavant". "Je me livre à 100%. J’ouvre les portes de mon intimité et j’assume tout mon parcours : les hauts, mais aussi les bas", assurait-elle dans le communiqué annonçant l’arrivée prochaine de ces sept épisodes tournés en Dubaï, la Suisse et la France. C’est la direction que prend le programme dans ses premières minutes. Le premier mot qu’elle prononce ne pouvait être que "Allo". "Ça a duré 22 secondes et c’est ce qui m’a rendu célèbre", rappelle-t-elle. Elle reconnaît "revenir de très loin", évoque les brimades de la presse à cause de qui elle a "plein de fois pensé à mourir", le coup de couteau à son compagnon Thomas qui l’a envoyée en prison, ses relations "compliquées" avec son père et la naissance de son fils Milann. Tout ça, avant même le générique.

De quoi laisser entendre que Sans filtre frappera fort et vrai, sans jamais ménager son héroïne si fière de marteler qu’elle a "construit un empire" avec la marque de maquillage qui porte son nom. Sauf que ces instants confessions sont rares au milieu d’une série documentant au final les moments les plus bling d’une famille qu’on imagine comme les nôtres une fois les smartphones éteints. Il suffit de voir Thomas donner manger à Milann, qui hurle pour prendre sa cuillère seul, pour s’en convaincre.

"Il y a Martine à la plage et il y a Nabilla à la conquête du monde", s’amuse l’influenceuse de 28 ans, qui a plus en commun avec la star des librairies qu’elle aurait pu le croire. Sans filtre, c’est un peu les aventures de Nabilla à la sauce Martine. Le glamour des Kardashian en plus. Nabilla s’envole en montgolfière, Nabilla fait du ski, Nabilla voyage en jet, Nabilla essaie sa robe de mariée chez Jean-Paul Gaultier… Un bout de rêve filmé comme une production hollywoodienne dont le bouquet final a tout du conte de fées. Les épisodes font office de compte à rebours d’un mariage de princesse dans les ors du château de Chantilly. Comme Kim, qui avait transformé en programme télé son union au basketteur Kris Humphries.

Pendant sept épisodes, Nabilla s’angoisse de savoir si son père assistera aux noces. La jeune maman redevient petite fille et n’est jamais plus émouvante que quand elle passe du temps avec lui. Elle montre aussi une facette plus engagée auprès de l’association 100 murs, qui vient en aide aux femmes incarcérées. Et c’est ce côté plus posé, loin de l’image très étudiée de son profil Instagram, qu’on rêvait de voir dans ce programme. 

"Je ne réfléchis pas avant de parler. Je n’ai pas de filtre. C’est pour ça que des fois je dis des choses que les gens commentent beaucoup. Je n’ai pas envie de perdre cette spontanéité (…), j’ai envie d’être moi-même", explique celle qui parle sans détours de ses expériences les plus sombres, de la prison au cambriolage le jour du mariage. Mais toujours noyée au milieu de scènes grandiloquentes qui manquent de la spontanéité qui nous plaît tant chez elle. Dommage.

Lire aussi

>> Sans filtre - 7 x 30 minutes à voir dès le 26 novembre sur Prime Video

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.