VIDÉO – Dave Bautista : du ring au ciné, l’incroyable parcours du héros de "Army of the Dead"

VIDÉO – Dave Bautista : du ring au ciné, l’incroyable parcours du héros de "Army of the Dead"

RENCONTRE – Ex-star du catch, Dave Bautista est le nouveau roi du film d’action à Hollywood. Il s’est confié à LCI à l’occasion de la sortie de "Army of The Dead" sur Netflix.

Attention, colosse au cœur tendre ! Après avoir enchaîné les titres sur les rings de catch outre-Atlantique, Dave Bautista promène son physique impressionnant sur les plateaux de cinéma depuis une bonne dizaine d'années. Après une poignée de seconds-rôle dispensables, c’est grâce au personnage de Drax dans le Marvel Les Gardiens de la Galaxie, en 2014, qu’il est devenu incontournable à Hollywood.

Ce rôle de mercenaire de l’espace aussi brutal que mélancolique, et très drôle malgré lui,  a ouvert des portes à son interprète. On l’a vu notamment donner du fil à retordre à Daniel Craig dans le James Bond, Spectre. Ou encore mettre une bonne dérouillée à Ryan Gosling dans Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve, le réalisateur canadien qui l’a récemment fait tourner dans la nouvelle version de Dune

À 52 ans, Dave Bautista tient le rôle principal de Army of The Dead, le film de zombies gargantuesque de Zack Snyder sur Netflix. Celui de Scott Ward, un mercenaire brouillé avec sa fille depuis la mort de son épouse. Jusqu’au jour où un homme d’affaires mystérieux lui proposer de monter une équipe pour braquer un casino de Las Vegas. Le hic, car il y en a un gros, c’est que la cité du vice est infestée de zombies...

Avant la naissance de mes enfants, je faisais pas mal de conneries- Dave Bautista

"J’étais à la recherche de rôles dramatiques parce que je voulais montrer ce côté-là de moi en tant qu’acteur", confie le bonhomme à LCI dans la vidéo ci-dessus. "Et c’est pourquoi, lorsque j’ai lu le scénario de Zack, j’ai trouvé qu’il y avait toutes les opportunités pour ça. Je n’ai jamais envisagé Scott comme une brute, mais comme un père qui cherche la rédemption. Pour moi, c’est le cœur du film."

Il faut dire que la famille, c’est le moteur de Dave Bautista. Fils d’immigrés philippin, témoin de trois meurtres avant ses 9 ans dans le quartier pauvre de Washington où il a grandi, rien ne le prédestinait à faire carrière sur grand écran. Viré de son job de videur à la suite d'une vilaine bagarre, ce passionné de body-building va changer de vie lorsqu’il devient père pour la première fois à l’âge de 20 ans.

Lire aussi

"Avant la naissance de mes enfants, je faisais pas mal de conneries", se souvient l’intéressé. "Je m’entourais de gens pas très recommandables et je me retrouvais sans cesse dans des situations de violence. Et ce sont mes enfants qui m’ont donné envie de sortir de tout ça", insiste le géant tatoué qui en 2015 a épousé en troisième noce l’ex-Miss Pole Dance America Sarah Jade.

Si ses exploits sur le ring vont considérablement améliorer son quotidien, le cinéma sera une passion tardive. En 2010, son collègue Rob Van Dam lui propose de jouer dans Banlieue interdite, un super nanar qui va lui donner une bonne leçon. "C’est sur ce film que j’ai découvert que j’étais un acteur horrible", se marre-t-il. "J’avais tellement honte d’être aussi mauvais que ça m’a donné envie d’être meilleur. Et j’y ai pris goût".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Delta : "épée de Damoclès" au-dessus de l’embellie sanitaire en France

"Même infraction, même sanction" : après la gifle d'Emmanuel Macron, les policiers montent au créneau

REVIVEZ - Turquie-Italie (0-3) : la Squadra Azzura réussit ses débuts à l'Euro

EN DIRECT - Covid-19 : la France repasse sous le seuil des 2200 patients en réanimation

Un prix Pulitzer spécial pour Darnella Frazier, qui avait filmé le meurtre de George Floyd

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.