Nue sur la scène des César, Corine Masiero ne regrette rien

Comédienne très engagée, Corinne Masiero  a marqué la 46e cérémonie des César.

LA TÊTE HAUTE – Pour protester contre la fermeture des salles de spectacle, la comédienne est apparue nue durant la cérémonie des César vendredi. Et elle ne regrette pas son geste, bien au contraire.

Elle assume son coup d'éclat. Invitée à remettre le César du meilleur costume ce samedi soir, Corinne Masiero a pris tout le monde de cours en finissant complètement nue sur la scène de l'Olympia où se déroulait cette année la manifestation. Déguisée en Peau d’âne et recouverte de faux sang, l'interprète de Capitaine Marleau protestait contre la fermeture des salles de spectacle, qui sont closes depuisla fin du mois d'octobre.

"Maintenant, on est comme ça : tout nus", a lancé la comédienne de 57 ans qui avait inscrit sur sa poitrine "No Culture / No Future" et dans son dos : "Rend nous l'art, Jean !". Si son intervention a laissé la salle (et les spectateurs) sans voix, Corine Masiero a expliqué dans une interview au Parisien qu'elle ne regrettait rien. "Quand on défend des valeurs, il y a le risque, au cinéma, au théâtre ou dans une usine occupée, de perdre son emploi, d'avoir tout le monde à dos. Ce n'était pas forcément rigolo, mais je suis contente de l'avoir fait", a-t-elle admis. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Lire aussi

Il y avait aussi des messages sexistes car on est dans une société patriarcale : on ne doit pas montrer son cul quand on a passé 25 ans et qu’on ne fait pas du 36.- Corinne Masiero

Membre du collectif InterLuttants 59-62, un collectif d'intermittents du spectacle du Nord et du Pas-de-Calais, elle explique qu'elle avait préparé son coup dans le plus grand secret. "Quand Marina Foïs m'a proposé de remettre un César, on a imaginé que je viendrai en peau d'âne. Comme pour toute action, il ne faut pas prévenir pour ne pas mettre les gens dans la merde. J'assume donc seule ce qui s'est passé ensuite", a-t-elle déclaré. 

Si son intervention a été critiquée, voire moquée, Corinne Masiero s'en fiche. "Quand on fait quelque chose, il y a toujours des gens qui ne sont pas d’accord et là, il y avait aussi des messages sexistes car on est dans une société patriarcale : on ne doit pas montrer son cul quand on a passé 25 ans et qu’on ne fait pas du 36. Je pensais même avoir plus de réactions du côté des méchants. Je m’en fous", a balancé la comédienne. 

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma, c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond

Lire et commenter