"Je ne dis pas que la police est raciste, je dis qu’il y a des policiers racistes" : la mise au point d’Omar Sy

"Je ne dis pas que la police est raciste, je dis qu’il y a des policiers racistes" : la mise au point d’Omar Sy

COUP DE GUEULE – Interrogé ce mardi sur France Inter avant la diffusion de la saison 2 de la série "Lupin" sur Netflix, Omar Sy est revenu sur la polémique générée par sa lettre ouverte contre les violences policières, publiée en juin 2020 dans "L'Obs".

Omar Sy persiste et signe. En juin 2020, l’acteur préféré des Français était l’auteur d’une lettre ouverte contre les violences policières, publiée dans l'Obs. Quelques semaines après la mort de George Floyd, aux États-Unis, il demandait également justice pour Adama Traoré, s’attirant de vives critiques sur les réseaux sociaux et d’une partie de la classe politique.  

"Ce que je regrette, ce n’est pas la lettre et mes propos. Ce que je regrette, c’est la réaction qu’elle a provoquée. Les gens n’ont pas voulu comprendre ce que j’ai dit", a expliqué ce mardi l’intéressé, invité sur France Inter avant la diffusion le 11 juin de la saison 2 de la série Lupin sur Netflix.

Toute l'info sur

L'épineuse question des violences policières

"Les choses sont toujours mises en opposition", a regretté Omar Sy. "Pourquoi on ne peut pas dire qu’il y a des policiers racistes ? Ça ne veut pas dire la police est raciste. Quand je dis : "Il y a des policiers racistes", je suis contre la police ? Je suis contre l’État quand je dis ça ? Pourquoi ? Je ne suis pas contre la police. Je ne dis pas que la police est raciste. Je dis qu’il y a des policiers racistes", a insisté la star de 43 ans.

"Je ne dis pas que la police est violente. Je dis qu’il y a de la violence, on le voit bien, dans notre monde et surtout dans notre société en France, de partout. Tous les jours on voit une atrocité. Quand je vois des policiers tués, vous croyez que ça me fait plaisir ?", s’est ensuite emporté l’acteur, qui était interrogé par Léa Salamé.

Lire aussi

"Vous pensez que parce que je dis qu’il y a quelque chose à éclaircir autour de l’affaire Adama Traoré,  et que je vois un policier se faire tuer, que je vais être content ? C’est de la folie de même penser ça. Vous pensez que je suis chez moi et que je danse, des danses chelou africaines quand un policier se fait tuer ? Non mais on est où ?". 

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 19.600 nouveaux cas en 24h, forte hausse des hospitalisations

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

EN DIRECT - Lille-PSG (1-0) : le champion de France s'adjuge son premier Trophée des champions

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.