Opéra de Paris : Aurélie Dupont "pas assez tordue" pour balayer le travail de Benjamin Millepied

Opéra de Paris : Aurélie Dupont "pas assez tordue" pour balayer le travail de Benjamin Millepied

DANSE - Aurélie Dupont présente ce mercredi la nouvelle saison de l’Opéra de Paris, la première sous sa direction, avec une compagnie "apaisée" depuis le départ précipité de Benjamin Millepied.

Pas question pour elle de jeter le bébé avec l’eau du bain. Aurélie Dupont, qui présente ce mercredi la nouvelle saison de l’Opéra de Paris, la première sous sa direction, est revenue sur l’héritage de Benjamin Millepied. Le chorégraphe et époux de Natalie Portman a démissionné soudainement de son poste de directeur de la danse en février dernier après être resté à peine plus d'un an à la tête du prestigieux ballet.

L’ancienne danseuse étoile Aurélie Dupont lui a succédé en septembre dernier. "Je ne suis pas assez tordue pour essayer de contrer tout ce qu'a fait Benjamin. J'ai adoré travailler avec lui, il a créé de beaux ballets et ça a du sens qu'il soit dans ma première saison", a-t-elle expliqué. La nouvelle directrice a en effet gardé "Daphnis et Chloé", symphonie de Ravel chorégraphiée par Benjamin Millepied. 

En vidéo

Démission de Benjamin Millepied : Aurélie Dupont lui succède et marque d'emblée sa différence

Aurélie Dupont a également rappelé les progrès permis par l’époux de Natalie Portman. "Benjamin a fait changer tous les planchers, ça c'est une réussite, il a amélioré l'accompagnement médical des danseurs, c'est un héritage qui est riche et que je garde volontiers", a-t-elle estimé.

Mais pas question pour autant de poursuivre la politique de changements radicaux initiée par Benjamin Millepied, qui avait voulu mettre en avant de nouveaux danseurs et avait remis en cause la hiérarchie en vigueur. Il s’était également attiré l’inimitié de certains en comparant le ballet à "du papier peint" "ennuyeux à mourir".

La valse des étoiles

Aurélie Dupont a ainsi choisi de conserver le fameux concours annuel qui permet de passer d'un grade à un autre dans le ballet. "Benjamin voulait le réformer, il y a eu un vote, la compagnie a voté pour le garder", a-t-elle déclaré en assurant que la compagnie était aujourd’hui "apaisée".

Cette nouvelle saison sera également marquée par le retour du grand ballet classique avec la programmation de "Don Quichotte" de Rudolf Noureev, "Onéguine" de John Cranko et "La Fille mal gardée" de Frederick Ashton. Enfin, de nombreuses étoiles – Jérémie Bélingard, Laëtitia Pujol, Marie-Agnès Gillot – tireront leur révérence cette année. L’occasion pour la nouvelle directrice de la Danse de nommer ses premières étoiles : Germain Louvet et Léonore Baulac. 

En vidéo

Le retour de Benjamin Millepied en France

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "90% de primo-vaccinés à Noël", prévoit Jean Castex

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.