"Palm Springs" : l’hilarante romcom qui joue avec le temps et vient ravir les cœurs

Cristin Milioti et Andy Semberg profitent d'un répit entre deux boucles temporelles dans "Palm Springs".

ON ADORE - Encensée à Sundance l’an dernier, l’histoire d’amour complètement barrée façon "Un jour sans fin" avec Cristin Milioti ("How I Met Your Mother") et Andy Samberg ("Brooklyn Nine-Nine") arrive enfin en France ce vendredi 12 février sur Amazon Prime Video.

Le phénomène a démarré dans les montagnes de l’Utah. Présenté au festival de Sundance en janvier 2020, Palm Springs en est reparti avec un record de vente. La plateforme Hulu a signé un chèque de plus de 17,5 millions de dollars pour en acquérir les droits. Un chiffre qui interpelle, d’autant plus qu’il s’agit d’un premier film.

Sur le papier, le projet paraît bien simpliste et copie le principe d’Un jour sans fin avec Bill Murray. Deux inconnus se rencontrent à un mariage mais finissent par se retrouver bloqués dans une boucle temporelle, les forçant à revivre encore et encore la même journée. Un cauchemar pour l’un, une bénédiction pour l’autre. Et un régal pour le spectateur.

C’est sur Amazon Prime Video que le public français va enfin pouvoir découvrir dès le 12 février cette comédie romantique totalement loufoque, aussi inventive que percutante. Un timing idéal pour la Saint-Valentin qui s’offre là une histoire d’amour en construction pas comme les autres, mêlant humour potache et science-fiction. Parfois absurde, souvent très juste, Palm Springs a anticipé sans le vouloir les questionnements qu’on a tous fini par avoir en confinement. 

"Aujourd’hui, demain… C’est du pareil au même", se lamente Nyles, coincé depuis on ne sait quand dans cette faille où il a fini par entraîner Sarah, la sœur de la mariée.

Lire aussi

Le duo est explosif, défiant ce temps qui ne devient au final qu’une excuse pour réfléchir à sa propre existence. Palm Springs n’aurait pas la même saveur sans ces interprètes principaux. Aussi tendres que paumés, aussi émouvants qu'hilarants, Cristin Milioti (How I Met Your Mother) et Andy Samberg (Brooklyn Nine-Nine) sont excellents. Que seul l’ancien du Saturday Night Live ait été nommé pour un Golden Globe dépasse un peu l’entendement tant leurs performances sont liées. 

Le long-métrage de Max Barbakow, qui met aussi en scène J.K Simmons dans un délirant rôle à contre-emploi, concourra lui dans la catégorie "Meilleur film – comédie musicale ou comédie" lors de la cérémonie de prix remis par la Hollywood Foreign Press Association le 28 février. Et puis si les résultats ne sont pas ceux espérés, il suffira de revenir en arrière et de recommencer non ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter