Pink veut payer l’amende des sportives norvégiennes qui ont refusé de jouer en bikini

Pink veut payer l’amende des sportives norvégiennes qui ont refusé de jouer en bikini

SOLIDARITÉ – La chanteuse américaine s’est dit "très fière" des joueuses de l’équipe norvégienne de beach handball qui se sont élevées contre "les règles très sexistes" définissant leur tenue sur le terrain lors du Championnat d’Europe.

Le scandale a traversé l’Atlantique. Au premier rang des luttes féministes, la chanteuse américaine Pink a apporté son soutien aux joueuses de l’équipe norvégienne de beach handball qui avaient enfilé un short plutôt qu’un bikini lors du Championnat d’Europe de la discipline la semaine dernière.

"Je suis très fière qu’elles aient manifesté contre les règles très sexistes définissant leur 'uniforme'. La fédération européenne de handball devrait recevoir une amende pour sexisme. Bien joué, les filles", a écrit l’interprète de "So What" sur Twitter dimanche 25 juillet assurant qu’elle serait "heureuse de payer" leurs amendes. 

L’équipe féminine norvégienne de beach handball a été sanctionnée lundi par la commission de discipline de la Fédération européenne de handball pour avoir refusé de porter "des bas de bikinis ajustés et échancrés" dont les côtés "doivent être larges d’au maximum 10 cm". Montant du forfait ? 1500 euros, soit 150 euros par joueuse. De quoi énerver la presse locale, relayée par l’AFP. "Une vision aussi macho de la femme appartient à une autre époque", s'est agacé un journal régional norvégien dans son édito. "En 2021, ça ne devrait même pas être un sujet", a acquiescé le président de la Fédération norvégienne de volleyball, Eirik Sørdahl, auprès de l'agence nationale NTB. 

Laissez les femmes porter la même chose que les hommes, ou faites jouer les hommes en slips de bain- Une internaute relayée par Pink sur Twitter

"C’est complètement ridicule. Punaise, que de changements d'attitudes sont nécessaires dans l'univers international macho et conservateur du sport", a de son côté tweeté le ministre norvégien de la Culture Abid Raja. Pink a également partagé le tweet d’une internaute qui montre, photo à l’appui, les différences de traitement entre les équipes masculines et féminines. "Quand les hommes pratiquent un sport avec des shorts longs et des débardeurs, mais que les femmes sont obligées de porter des maillots de bain, c’est du sexisme ! Donc laissez les femmes porter la même chose que les hommes, ou faites jouer les hommes en slips de bain", insiste l’internaute en question en légende.

Lire aussi

L’AFP précise que la Norvège avait demandé à la Fédération européenne de pouvoir jouer en short bien avant le début de la compétition. Mais bien qu'"engagée à faire avancer ce sujet dans l’intérêt de ses fédérations membres", l’instance européenne avait indiqué "qu’un changement de règles ne pouvait se produire qu’au niveau de l’IHF", la fédération internationale. Ou comment passer le problème à son voisin sans trop se pencher sur la question.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.