Pour George Clooney, l’invasion du Capitole va envoyer Donald Trump "dans les poubelles de l’Histoire"

Pour George Clooney, l’invasion du Capitole va envoyer Donald Trump "dans les poubelles de l’Histoire"

DEFINITIF - 48 heures après les événements qui ont secoué Washington, George Clooney livre son sentiment sur l’héritage de la présidence Trump. Féru de politique américaine, l’acteur et réalisateur n’y va pas de main morte.

Les images de l’invasion du Capitole par des partisans de Donald Trump, mercredi à Washington, ont fait le tour monde. Outre-Atlantique, de nombreuses célébrités ont condamné ces événements sans précédent dans l’histoire des Etats-Unis en mettant en avant la responsabilité du président américain. Dans le nouvel épisode du podcast de la radio KCRW, "The Business", c’est au tour de George Clooney de livrer son sentiment sur une escalade presque prévisible selon lui. 

 

"Tout le monde attendait la goutte d’eau qui ferait déborder le vase", observe l’acteur et réalisateur de 59 ans. "On avait l’impression que les limites étaient sans cesse repoussées et que le scandale n’avait plus d’importance, au point de se permettre d’appeler le secrétaire d’Etat de Géorgie pour lui mettre la pression", ajoute-t-il à propos de l’échange téléphonique au cours duquel Donald Trump tente de faire inverser un scrutin qui lui a été défavorable.

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

Lire aussi

"C’est vraiment déchirant de voir la maison du peuple être désacralisée de cette manière", se désole George Clooney pour qui les débordements de mercredi vont "jeter Donald Trump, Donald Trump Jr., Invanka et tous les autres dans les poubelles de l’Histoire. Ce nom sera associé pour toujours avec l’insurrection".  

En 2011, l'acteur s’était glissé dans la peau d’un candidat à l’investiture démocrate dans Les Marches du pouvoir, un thriller qu’il avait lui-même réalisé. S’il est illustré par son engagement humanitaire, à Haïti ou Darfour, il a toujours écarté l’idée de se lancer dans une carrière politique à a différence d’autres illustres comédiens comme l’ancien président Ronald Reagan ou l’ex-gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de deux millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie

Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Lire et commenter