"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

ENGAGEMENT - Dans un entretien à Télé Star Play, Philippe Chevalier avoue sa préférence pour Marine Le Pen en 2022. L’humoriste, qui explique avoir "peur du mondialisme", se défend cependant d’être extrême-droite.

À six mois de l’élection présidentielle, peu d’artistes se risquent dans le débat politique. Ce n’est pas le cas de l’humoriste Philippe Chevallier, moitié du duo célèbre Chevallier et Laspalès, qui s'y essaye "pour la première fois" dans une interview accordée à Télé Star Play.

Alors qu’on lui demande s’il préférerait vote Le Pen ou Zemmour au premier tour, l'artiste âgé de 65 ans tranche : "Pour l’instant, je mettrai mon bulletin chez Marine. Je trouve qu’elle a une base populaire. Je ne dis pas ça par démagogie. Je trouve qu’il y a des gens qui souffrent." En cas de second tour Le Pen-Macron, il votera sans hésiter pour la candidate du Rassemblement National.

Toute l'info sur

Élection présidentielle 2022

J'aime ce que Philippe de Villiers appelait "le travail du cœur et de la main"- Philippe Chevallier

Pourtant, Philippe Chevallier l’assure : "Je ne suis pas d'extrême-droite. C'est-à-dire que j'ai peur du mondialisme, j'ai peur de la société qu'on nous propose. Je n'aime pas le transhumanisme, je n'aime pas l'intelligence artificielle. J'aime ce que Philippe de Villiers appelait 'le travail du cœur et de la main'".

Lorsqu’on lui demande s’il craint d’être attaqué pour ses opinions politiques, l’humoriste se défend ainsi : "Ma femme est sénégalaise, là-dessus, je n’ai pas de leçons à recevoir", dit-il en évoquant Tiffany, qu’il a épousé en 2016.

De rares soutiens dans le showbiz

Philippe Chevallier est en tout cas l’une des rares personnalités du spectacle à afficher son soutien à Marine Le Pen. En 2017, Brigitte Bardot avait apporté son soutien à la candidate du Rassemblement National. "Je suis contre le vivre ensemble, mais je ne suis pas facho, pas plus que Marine", avait-elle déclaré dans TV Magazine.  

"Elle a la volonté de reprendre la France en main, de remettre des frontières et de redonner la priorité aux Français", ajoutait l’ancienne actrice, favorable à "un régime autoritaire". 

Lire aussi

Toujours en 2017, c'est l'humoriste Franck de Lapersonne qui s'était affiché aux côtés de Marine Le Pen, avant de se présenter pour le RN aux élections législatives. Battu, il a rompu avec le parti depuis, évoquant "la plus grosse bourde de ma vie".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 72.000 contaminations en 24 heures, un pic jamais atteint, selon O. Véran

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.