"Grey’s Anatomy" voit partir un autre de ses médecins : et s’il était temps d’arrêter ?

"Grey’s Anatomy" voit partir un autre de ses médecins : et s’il était temps d’arrêter ?

BYE BYE – La production de la série médicale a annoncé le départ d’un de ses héros emblématiques à l’issue de l’épisode diffusé jeudi soir aux États-Unis. Un nouveau crève-cœur pour des fans déjà pas épargnés cette saison. Attention spoilers.

Quinze ans de rires, de tensions et de larmes. Et si on s’arrêtait là ? Alors que l’avenir de Grey’s Anatomy est encore incertain, la question de la poursuite de la série médicale à succès se pose semaine après semaine même auprès de ses fans. Les intrigues, qui tournaient déjà en rond depuis plusieurs saisons, commencent désormais à faire un surplace des plus agaçants.

La saison 17 en cours de diffusion aux États-Unis est presque entièrement dédiée à la pandémie. Une évidence à laquelle n’aurait pu échapper le show qui suit le parcours de chirurgiens dans un hôpital de Seattle. Mais un risque aussi de perdre un téléspectateur incapable d’échapper à sa propre réalité.

En vidéo

VIDÉO - "Grey's Anatomy" : la série en chiffres

"Je ne suis pas sûre que ce soit les épisodes les plus difficiles que nous ayons tournés, mais ce sont ceux qui se rapprochent le plus de ce que nous vivons vraiment actuellement. J'espérais qu'au moment où ces épisodes seraient diffusés, nous parlerions au passé, que nous serions sortis de cette crise. Mais nous sommes tellement au cœur des histoires que nous racontons... C'est en quelque sorte malheureux. Mais encore une fois, Grey’s Anatomy est connue pour son honnêteté", nous racontait Chandra Wilson (Miranda Bailey) en février. Sauf qu’à trop être honnête, la série se perd un peu.

*Attention, spoilers sur la saison 17 encore inédite en France*

Une saison 18 encore incertaine

Meredith Grey a passé la majeure partie de la saison en cours plongée dans le coma à cause du Covid-19, alternant entre son lit d’hôpital où elle est sous respirateur et des séquences sur la plage où son inconscient retrouve d’anciens personnages disparus. Grey’s Anatomy a ensuite dit adieu à l’un de ses médecins les plus appréciés, poignardé à mort. Voilà désormais que la série médicale se sépare d’un docteur historique qui exerçait depuis 11 ans en chirurgie plastique. La production a annoncé le départ imminent de Jesse Williams, interprète du Dr Jackson Avery depuis la saison 6. Un au revoir aussi inattendu que celui de Justin Chambers (Alex Karev) l’an dernier, dont les raisons n’ont pas été communiquées.

Lire aussi

"Jesse Williams est un artiste et un militant extraordinaire. Le voir évoluer à l’écran et en dehors ces 11 dernières années a été un véritable cadeau. Il apporte tellement de cœur, tellement de soin et d’intelligence à son travail. Il va terriblement nous manquer, tout comme nous regretterons Jackson Avery qu’il a joué à la perfection pendant tant d’années", a commenté auprès de Deadline la showrunneuse de Grey’s Anatomy Krista Vernoff.

Jesse Williams raccrochera définitivement sa blouse le 20 mai, quelques semaines avant le tout dernier épisode de la saison 17 que les Américains découvriront le 3 juin. Dernier de la saison ou ultime de la série ? Krista Vernoff indiquait avoir écrit une fin capable de clore l’ensemble. Tout ne tient qu’à un fil, celui de la renégociation du contrat d’Ellen Pompeo sans qui Grey’s Anatomy n’aurait plus vraiment de sens. Une saison 18 est toujours possible. Quant à savoir si c’est une bonne idée...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle alerte aux orages violents : 42 départements en vigilance, consultez les prévisions

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Cédric Jubillar incarcéré : "Plus que jamais, je le crois innocent", affirme sa nouvelle compagne

Hongrie-France : chaleur étouffante, stade comble... les Bleus dans le chaudron de la Puskas Arena

EN DIRECT - Hongrie-France : les Hongrois continuent de pousser, les Bleus dans le dur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.