La série "Grey’s Anatomy" prendra-t-elle fin dès cette année ?

La série "Grey’s Anatomy" prendra-t-elle fin dès cette année ?

AVENIR INCERTAIN – Krista Vernoff, showrunneuse de la série médicale diffusée sur TF1, a indiqué au "Hollywood Reporter" qu’elle se préparait à l’éventualité que la saison 17 en cours de diffusion aux États-Unis soit la dernière.

Crash d’avion, fusillade, bombe... Ils ont survécu à tout. Mais peut-être pas à l’usure du temps. Les médecins du Grey Sloan Memorial risquent de remiser définitivement leurs blouses au placard dans les prochains mois avec la diffusion du dernier épisode de la saison 17 de Grey’s Anatomy, qui pourrait être le dernier de la série médicale tout court.

C’est ce que laisse entendre Krista Vernoff, tête pensante de la série, dans une interview au Hollywood Reporter à l’occasion du retour du programme à la télévision américaine ce jeudi 11 mars après une pause de trois mois.

Honnêtement, nous n’avons rien décidé. On est train de réfléchir à quoi faire- Ellen Pompeo dans CBS This Morning

"Je suis en train de prévoir une saison et un final qui devraient fonctionner soit comme une clôture de saison, soit comme une clôture de série. Je suis en train de prévoir les deux hypothèses et c’est difficile, ce n’est pas idéal. Ce n’est pas ce que je souhaitais", explique-t-elle. La showrunneuse raconte avoir demandé aux patrons de la chaîne ABC à être fixée sur le sort de Grey’s Anatomy rapidement. "Je leur ai dit que j’avais besoin de savoir ce que nous allions faire avant d’écrire le final", insiste-t-elle.

En vidéo

VIDÉO - Grey's anatomy : la série en chiffres

Car suivant l’option retenue, le sort de certains personnages ne sera pas le même. "Soit on referme le chapitre, soit je construis quelque chose qui me permet de finir sur un cliffhanger qui lancera la saison suivante", détaille-t-elle. L’avenir de la série médicale est entre les mains d’une seule personne, celle qui incarne son personnage-titre. "Grey's Anatomy vivra tant qu'Ellen Pompeo est intéressée de jouer Meredith Grey", rappelait la patronne de la chaîne ABC au moment du départ surprise de Justin Chambers l’an dernier. Sauf que l’actrice américaine semble, elle aussi, dans le flou.

Des négociations toujours en cours entre Ellen Pompeo et Disney

"Honnêtement, nous n’avons rien décidé. On est train de réfléchir à quoi faire", déclarait Ellen Pompeo début mars à CBS This Morning. "La question c’est : quelle histoire racontons-nous pour mettre fin à un show si iconique ? Comment fait-on ? Je veux m’assurer qu’on fasse ça bien pour ce personnage, cette série et les fans", ajoutait-elle. Plus qu’une histoire de sentiments, c’est une histoire de gros sous qui met en péril l'avenir de Grey's Anatomy. The Hollywood Reporter rapporte que des discussions sont en cours depuis des mois entre sa star et Disney, la maison-mère de la chaîne ABC, pour l’éventuelle prolongation d’un contrat qui prendra fin avec la saison 17. Déjà comédienne la mieux payée de la télévision américaine, l’interprète de Meredith Grey chercherait à négocier une nouvelle hausse de salaire. Et elle aurait tort de s’en priver.

À Hollywood, le nom d’Ellen Pompeo est synonyme de combat pour l’égalité. L’actrice a bousculé l’industrie en réclamant un salaire égal à celui de ses collègues masculins, qu’elle a fini par obtenir. Depuis 2018, elle encaisse ainsi un chèque annuel de 20 millions de dollars. "Je pense que ce qu'Ellen a fait, c'était de rappeler à tout le monde de regarder autour de soi et dire : "J'apporte aussi ma pierre à l'édifice. Je peux le quantifier de manière très spécifique. Je connais ma valeur et c'est à moi de décider comment je souhaite le faire reconnaître. Et je veux le faire reconnaître en étant payée plus". "C'est un incroyable cadeau qu'elle nous a fait", nous disait Kelly McCreary, qui campe le rôle de la demi-soeur de Meredith Grey dans la série, lors du dernier Festival de Télévision de Monte-Carlo.

Lire aussi

À l’antenne depuis 2005, Grey’s Anatomy reste la série dramatique la plus regardée de la chaîne ABC et cartonne toujours autant à l’international. Présents sur Netflix dans plusieurs pays autour du globe, les médecins de Seattle ont encore agrandi leur aire d’influence en débarquant sur la plateforme Disney+. Une aura rare dans le paysage médiatique qui pourrait pousser le groupe Disney à taper dans son portefeuille pour répondre aux demandes d'Ellen Pompeo et faire vivre encore un peu plus son programme phare.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter