Miss France 2021 – "Je fais toujours mon lit au carré" : l'interview décalée de Miss Bourgogne

Miss France 2021 – "Je fais toujours mon lit au carré" : l'interview décalée de Miss Bourgogne

PAROLE DE MISS - Lou-Anne Lorphelin, Miss Bourgogne, est repartie avec l'écharpe de 4e dauphine lors de l'élection Miss France 2021 ce samedi 19 décembre au Puy du Fou. Pour LCI, elle s'était prêtée au jeu d'un portrait chinois revisité.

Elle espérait faire aussi bien que son aînée Marine, élue Miss France 2013. Lou-Anne Lorphelin a décroché l'écharpe de quatrième dauphine ce samedi 19 décembre au Puy du Fou. Avant l'élection, elle avait répondu à un portrait chinois quelque peu remanié, dévoilant ses goûts musicaux, ses petites manies, ses pires craintes le soir de l’élection ou encore sa plus grosse bêtise. Voici les réponses de la jeune femme de 23 ans qui représentait la Bourgogne.

Toute l'info sur

Amandine Petit, Miss Normandie, devient Miss France 2021

Mon film culte

Astérix et Obélix Mission Cléopâtre.

Ma série préférée

Prison Break.

Ma chanson inavouable

Tragédie, Sexy pour moi.

J’ai abîmé deux fois une voiture prêtée lorsque j’étais factrice- Lou-Anne Lorphelin, Miss Bourgogne 2020

Mon icône

Emma Watson.

Mon crush célèbre

Jesse Williams.

Ma petite manie au quotidien

Je fais toujours mon lit au carré juste avant de dormir.

Ma plus grosse bêtise

J’ai abîmé deux fois une voiture prêtée lorsque j’étais factrice, un job étudiant.

Mon produit local indispensable

Le vin de Bourgogne ! 

Mon job de rêve

Travailler au sein d’une équipe motivée, bienveillante et drôle, avoir un job où j’apprends en permanence, où je découvre de nouvelles choses sans cesse. 

Lire aussi

Ma cause de cœur

L’éducation des enfants, l’équité hommes-femmes, la protection de l’environnement.

Ma pire crainte le soir de l’élection

Ne pas réussir à parler au micro.

Être miss France au temps du COVID

J’imagine une année masquée bien sûr, mais pleine de joie et de découvertes en tous genres. Même si certains événements sont déjà annulés, tel que le Salon de l’agriculture, et les voyages à l’international compromis, ce serait l’occasion de voyager un peu plus dans toute la France, de prendre davantage le temps de profiter de chaque événement auquel je pourrais participer, et enfin de communiquer encore plus via les réseaux sociaux avec les Français, en organisant des rencontres virtuelles et en étant la porte-parole de causes importantes. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter