Candice éliminée de Koh-Lanta : "Je me suis senti trahie par Coumba mais je lui ai pardonné"

Candice éliminée de Koh-Lanta : "Je me suis senti trahie par Coumba mais je lui ai pardonné"

INTERVIEW – Fin de partie pour Candice, la championne de wakeboard de "Koh-Lanta" qui n’a pas su saisir sa seconde chance sur l’île des bannis. La trahison de Coumba, son admiration pour Claude et son coup de foudre pour Jérémy lors de sa première participation au jeu d’aventure… Elle s’est confiée à LCI.

C’était sa troisième participation à Koh-Lanta après L’ile aux trésors en 2016 et Le combat des héros en 2018. Après avoir été éliminée au conseil la semaine dernière, Candice a définitivement quitté Koh-Lanta : la légende, devancée par Ugo et Clémentine dans l’arène de l’île des bannis. Pour LCI, elle revient sur les temps forts de son aventure, marquée par la trahison de Coumba. Et son lien particulier avec l’émission de TF1 qui lui a permis de rencontrer Jéremy, son compagnon. 

Après votre élimination, vous dîtes qu’il était trop tôt pour le partir. Vous le pensez toujours avec le recul ? 

C’était vraiment trop tôt. Même si j’avais beaucoup maigri avant de partir, j’étais très en forme physiquement. Certains en étant éliminés se disent "ouf, je vais pouvoir remanger !". Ce n’était pas du tout mon cas et je n’avais qu’une envie, c’était rester sur l’île. 

Vous avez été éliminée en deux temps. D’abord par le conseil de l’équipe jaune la semaine dernière. Avez-vous digéré cette décision ? 

Aujourd’hui, oui. Mais je vous avoue que sur le moment, ça a été assez compliqué à vivre parce que je me suis sentie trahie. J’ai eu l’impression qu’on avait abusé de ma confiance. Et ça n’a pas été facile de trouver le sommeil les premiers jours.

Je ne suis pas quelqu’un de rancunière, je n’aime pas rester dans le négatif, les choses qui me rongent. Mon aventure est terminée, trop vite, mais je me suis amusée du début à la fin- Candice

Ce jour-là avez-vous le temps de parler à Coumba et Christelle, qui ont voté contre vous ? 

Ah non, non, je prends mon flambeau et je pars. Comme ce que vous voyez à la télé ! D’autant plus que le conseil a lieu juste après l’épreuve. Si encore j’avais eu le temps de discuter pour savoir qui allait voter contre qui… Mais ça fait partie du jeu ! Après j’étais un peu dégoûtée et je n’avais plus envie de les voir.

La semaine dernière Coumba vous a écrit un long message sur Instagram, où elle s’excuse d’avoir voté contre vous. Aviez-vous eu l’occasion d’en reparler ensemble auparavant ? 

On a discuté à l’avant-première de ce "Koh-Lanta" à TF1, en juillet dernier. J’avoue que je n’aurais pas abordé ce sujet de moi-même et c’est elle qui a ressenti le besoin d’en parler. On en a ensuite rediscuté par téléphone, puis elle m’a envoyé une lettre avant ce message posté sur Instagram. 

Vous lui avez pardonné ou pas ? 

Oui, oui, bien sûr. Je ne suis pas quelqu’un de rancunière, je n’aime pas rester dans le négatif, les choses qui me rongent. Mon aventure est terminée, trop vite, mais je me suis amusée du début à la fin et je n’ai pas envie de repenser à cette trahison. Je préfère retenir les moments partagés, que ce soit avec Coumba ou avec Christelle.

Le point de départ de tout ça, c’est cette stratégie mise en place entre les filles pour éliminer les garçons. Et qui finalement n’a pas été respectée, notamment par Coumba…

Au départ ce n’est pas quelque chose qui m’enchantait. Mais quand j’ai vu l’entrain de certaines autour de cette alliance, je me suis dit pourquoi pas. Je n’ai jamais été trop stratège lors de mes précédents "Koh-Lanta" et je me suis dit que c’était peut-être l’occasion de m’y mettre. J’aurais mieux fait de ne pas y aller ! Mais j’ai voulu jouer, j’ai perdu, et voilà !

Ce qui est difficile, c’est qu’on vous fait passer pour l’un des cerveaux de cette stratégie, non ? 

Oui alors que j’ai toujours fait en sorte de ne pas me mettre trop en avant dans ce genre de situation. Parce que je sais que ça va toujours vous retomber dessus. Me faire porter le chapeau alors que j’étais irréprochable m’a donc forcément déçu. Aujourd’hui je n’en veux plus à Coumba, je le répète. Mais je me rappelle qu’entre filles elle parlait beaucoup, très fort, et que lorsqu’il a fallu s’expliquer devant les garçons, elle est rentrée dans sa carapace. Je me suis sentie désemparée.

Moi j’avais envie d'affronter Claude à la régulière. Il a une aura tellement forte que gagner une épreuve contre lui, c’est formidable- Candice

Vous pensez qu’elle avait peur de décevoir Claude ? 

Je ne sais pas du tout. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils s’aiment beaucoup. Et ça aussi, c’est compliqué sur "Koh-Lanta". Je le vois dans mes relations avec Clémentine ou même Clémence. Lorsque vous avez déjà partagé une aventure avec des candidats, vous avez tendance à vous rapprocher d’eux. Je pense que c’est pareil pour Coumba avec Claude. Mais ça, il faudra lui poser la question !

Claude, c’est la star de "Koh-Lanta". N’est-ce pas un peu difficile de lui avouer qu’on a monté une alliance contre lui ? 

Oui, bien sûr. Après je pense qu’il y a plusieurs aventuriers qui auraient adoré casser son image de héros. Je pense à Patrick, qui s’en serait donné à cœur joie, ou à Cindy, une stratège qui aime bien jouer. Mais Claude, c’est quelqu’un qui est très fort à tous les niveaux, que ce soit sur les épreuves ou dans la vie sur l’île. Il est hyper complet. Et moi j’avais envie de l’affronter à la régulière. Il a une aura tellement forte que gagner une épreuve contre lui, c’est formidable. C’est ça aussi que je regrette en étant partie aussi vite.

Jérémy, "l'homme de sa vie"

Après le conseil, vous arrivez sur l’île des bannis. Êtes-vous encore un peu sous le choc au moment d’affronter Ugo et Clémentine dans l’arène ?

Non, j’étais déjà dans un état d’esprit différent. Je pensais être éliminée et j’ai essayé de me concentrer sur cette deuxième chance qui m’était offerte. À l’arrivée ça s’est joué à vraiment pas grand-chose avec Clémentine. Et puis ça a été hyper long. On ne s’en rend pas compte à la télé, mais je crois que ça a bien duré une heure et demie. En plus il faisait très très chaud. 

Perdre face à elle, ça atténue la déception ? 

Oui. J’aurais bien sûr préféré gagner. Mais c’est vrai que j’étais contente que Clémentine continue et puisse avoir une chance de retrouver les autres avec Ugo. D’ailleurs elle est venue regarder l’épisode chez moi ce soir.

Lire aussi

On demande souvent aux candidats de "Koh-Lanta" si l’émission a changé leur vie. Vous c’est le cas à plusieurs niveaux, non ? 

À plein de niveaux, oui. Quand je suis partie sur mon premier "Koh-Lanta", j’étais sportive de haut niveau et étudiante. Depuis j’ai réussi à créer mon entreprise et je crois que l’émission m’a aidé à prendre en maturité. J’ai aussi rencontré Jérémy, mon compagnon. Jusque-là j’étais vraiment focalisée sur le sport, je n’avais jamais vraiment eu de petit ami et depuis on ne s’est plus quitté, ça va faire cinq ans. 

Vous n’êtes pas la première, mais vous confirmez donc qu’on peut trouver l’amour sur "Koh-Lanta" !

C’est vrai ! Pour l’anecdote avant de partir ma maman m’avez dit : "Ça se trouve tu vas rencontrer l’amour de ta vie." Et moi je lui avais répondu : "Ne dis pas n’importe quoi, j’y vais pour l’aventure !" (Rires). Ce qui est sûr, c’est que lorsqu’on se supporte sur "Koh-Lanta", on peut affronter n’importe quoi ensuite. Ça s’est vu sur "Le Combat des Héros" où on s’est retrouvé. On était vraiment soudés et ça m’a confirmé qu’on était fait l’un pour l’autre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.