Pourquoi Aurélie Pons n’a pas quitté "DALS" après la mort de son père

Pourquoi Aurélie Pons n’a pas quitté "DALS" après la mort de son père

ÉMOTION - Impressionnante sur la piste vendredi dernier après une semaine douloureuse, l’actrice de "Ici tout commence" a expliqué à son partenaire Adrien Caby les raisons qui l’ont poussée à poursuivre l’aventure.

Elle a délivré sa performance la plus aboutie depuis le lancement de la saison. Comme si elle avait trouvé dans la douleur une force jusque-là insoupçonnée. Aurélie Pons a impressionné l’équipe de "Danse avec les stars" et l’ensemble du public en participant à l’émission de vendredi dernier malgré la mort de son père quelques jours plus tôt, victime d’une crise cardiaque.

Qualifiée de "guerrière" par Denitsa Ikonomova, la jeune femme de 25 ans a décroché une excellente note qui lui a permis de se placer parmi les six meilleurs couples de la soirée. Qualifiée après l’épreuve de la figure imposée, elle a expliqué en répétitions cette semaine pourquoi elle avait choisi de ne pas abandonner.

Toute l'info sur

"Danse avec les stars" 2021

Je ne voulais pas que les gens aient pitié ou que les juges aient pitié et se disent "oh la pauvre, du coup on va lui mettre une bonne note"- Aurélie Pons

"C’était important pour moi de continuer l’aventure, de me battre encore plus et de me surpasser parce que c’est ce qu’il aurait voulu, c’est ce qu’il veut", a-t-elle assuré à son partenaire Adrien Caby en évoquant son père, qu’elle surnommait "son Paupé". La star de la série "Ici tout commence" a accepté de danser à une condition, qu’on ne lui accorde aucun privilège par rapport à ses concurrents. "J’ai refusé l’immunité parce que je n’avais pas envie d’avoir un traitement de faveur. Je voulais vraiment être récompensée pour le travail", dit-elle dans une vidéo publiée sur le site officiel de l’émission

En vidéo

DALS 2021 - Répétitions - Aurélie Pons revient sur sa décision de poursuivre l'aventure

Lire aussi

"Je ne voulais pas que les gens aient pitié ou que les juges aient pitié et se disent 'oh la pauvre, du coup on va lui mettre une bonne note'. Non. Je voulais vraiment que ça reste l’aventure normale parce que c’est vraiment ce qu’il aurait voulu", insiste-t-elle. 

"Très admiratif", Adrien Caby salue le courage de la comédienne qui "a redoublé d’effort". Celle à qui Chris Marques reprochait de ne pas connaître ses chorégraphies est désormais toute concentrée sur le prime de ce vendredi. Au programme pour elle ? Une valse sur la reprise de "T’es beau" de Pauline Croze par Sophie Tith.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.