Frédéric éliminé de "Koh-Lanta" : "Ce qu’ont fait Laure et Maxine, c’est inacceptable !"

Frédéric éliminé de "Koh-Lanta" : "Ce qu’ont fait Laure et Maxine, c’est inacceptable !"

INTERVIEW – Aux portes de la réunification, Frédéric a quitté "Koh-Lanta : les armes secrètes" lors de l’épisode diffusé vendredi soir sur TF1. Le fruit d’une stratégie de Maxine et Laure, ses coéquipières de l’équipe rouge contre qui le restaurateur de 48 ans a toujours la rancune tenace.

Il est encore sous le choc. Frédéric a été éliminé ce vendredi de "Koh-Lanta : les armes secrètes", ses coéquipières Maxine et Laura ayant décidé de le "sacrifier" lors des Ambassadeurs. Une stratégie inacceptable pour le restaurateur d’Avignon qui n’a franchement pas apprécié d’être présenté comme le macho de service par les deux jeunes candidates. 

Frédéric, difficile de ne pas lire la colère dans votre regard à l’annonce de votre élimination. Je me trompe ? 

Je ne décolère toujours pas, à dire vrai. Surtout lorsqu’on est compétiteur comme moi. Je n’étais pas parti là-bas pour jouer au Monopoly ! "Koh-Lanta", c’est une tranche de vie, un investissement personnel. Pour votre famille qui vous laisse partir, pour vos salariés aussi comme c’est mon cas. Après je ne suis pas content aussi dans le sens où j’espérais pouvoir vivre la deuxième vraie aventure, celle qui commence après la réunification. 

Votre déception est sans doute aussi liée au fait d’avoir été éliminé par Maxine et Laura lors des Ambassadeurs. Faire sortir un membre de sa propre équipe, c’est pour vous compréhensible ? Ou inacceptable ? 

Inacceptable. Inacceptable dans le sens où je n’ai jamais voté ni contre l’une, ni contre l’autre. Au contraire, je les rassurais tout le temps, j’étais un peu le papa sur le camp. On me l’a dit ! J'ai aidé, rassuré, et au final, on me met dehors. Effectivement, c’est le jeu, il ne doit en rester qu’un. Éliminer les plus forts aussi, si tant est que j’en faisais partie. Mais moi je pensais que les anciens rouges allaient arriver en masse à la réunification et ensuite éliminer les anciens jaunes. Une stratégie qui correspondait à mes valeurs.

Paternaliste ? Macho ? Waouh ! C’est une casquette dure à porter !- Frédéric

Dès l’épisode précédent, Maxine et Laure ont fait entendre cette petite musique selon laquelle les hommes de l’équipe rouge seraient machos, paternalistes… Comme l’avez-vous vécu ? 

Cette petite musique qu’on nous siffle aux oreilles depuis un petit moment, j’ai dit et expliqué sur le camp que je n’étais pas le porte-drapeau de ce genre de choses dans la vie de tous les jours. Et encore moins à l’autre bout du monde dans ce jeu. Non, c’est plus une histoire d’affinités. Moi, je trouvais qu’on était une équipe parfaite à la réunification. Je le redis, mais je n’ai jamais voté contre l’une ou l’autre. En fait, elles se sont servies de ça comme une méthode de manipulation. Il faut arrêter, il faut assumer. Je vous rappelle qu’auparavant, elles ont voté avec nous contre des filles (Candice et Magali – ndlr) !

Donc pour vous elles jouent un jeu devant les caméras ? 

Je pense qu’elles se sont réfugiées derrière ça. C’est très actuel et je trouve que c’est dommage de mettre ça dans le jeu parce que c’est un débat public qui est déjà compliqué. Il ne faut pas tout mélanger. Et c’est même grave parce qu’on en subit les conséquences. Moi, je dois répondre à des choses sur les réseaux qui ne sont pas avérées. Les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas comme ça, et Hervé encore moins, lui qui est un vrai gentil. Paternaliste ? Macho ? Waouh ! C’est une casquette dure à porter !

Le départ d’Hervé lors du conseil, c’était inéluctable ? 

Ça entérine la stratégie des filles. Sortir ces deux gars qui peuvent être un risque potentiel pour l’équipe par la suite. Je ne peux pas le voir autrement. Mais je n’en sais pas plus puisque je n’ai pas eu l’occasion d’en parler avec elles depuis. Ce n’est donc que mon ressenti.

Lire aussi

Quel bilan faites-vous de votre "Koh-Lanta" ? Vous êtes quand même content d’avoir participé ? Ou c’est la frustration qui prédomine ?

Mon âme de compétiteur vous dit que je n’ai qu’une envie : faire l’acte 2. Après il en reste 90% de choses positives. Vous partez à l’autre bout du monde à presque 50 balais pour faire des cabanes avec des potes et voir l’envers d’une machine énorme comme Koh-Lanta… J’ai adoré !

Frédéric, vous êtes restaurateur dans le civil. Quel regard portez-vous sur la situation actuelle ? 

Je ne suis pas devin mais j’imagine qu’on va rouvrir fin mai. J’essaie de garder le contact avec mes équipes, on se voit souvent, là on organise un repas caritatif ce samedi pour des étudiants. On va distribuer 70 repas de niveau étoilé à des jeunes boursiers dans le besoin. On s’occupe. On essaie de penser à autre chose, de donner aux autres. De rester positif.

Frédéric, si vous pouviez organiser un déjeuner pour 6 candidats de ce "Koh-Lanta", qui seraient vos invités ? 

Ah c’est compliqué ! Mon Hervé, parce que c’est vraiment mon binôme de cœur. Candice, Marie, Arnaud et Jonathan.

Ça fait 6 avec vous !

Oui, même si je ne veux pas oublier les jaunes que j’apprécie comme Shanice, par exemple.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Injecter le vaccin AstraZeneca sans limite d'âge : la France ferait-elle cavalier seul dans l'UE ?

EN DIRECT - Covid-19 : le ministre indien des Affaires étrangères au G7 déclare avoir été exposé à de potentiels cas de virus

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

INFO LCI - Nanterre : sa fille est harcelée sexuellement dans la rue, il tire au 9 mm

Déconfinement : voici ce que vous pourrez faire (ou non) pour les ponts du mois de mai

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.