Hervé éliminé de "Koh-Lanta" : "Les coups bas ne venaient pas des garçons mais des filles entre elles"

Hervé éliminé de "Koh-Lanta" : "Les coups bas ne venaient pas des garçons mais des filles entre elles"

INTERVIEW – L’aventure se termine pour Hervé, le boulanger de l’équipe des rouges. À l’issue du premier conseil de la réunification de "Koh-Lanta : les armes secrètes", le quadragénaire a été victime de la stratégie mise en place par Maxine et Laure, ses anciennes équipières.

Il n’a rien vu venir. Après l’élimination de Frédéric aux Ambassadeurs, Hervé pensait la paix retrouvée au sein de l’équipe rouge. Hélas ! Le boulanger a eu beau monter une stratégie de dernière minute avec le solide Arnaud, il a été piégé par Maxine et Laure, ses ex-camarades d’aventure.

Après le départ de Frédéric, le vôtre n’est pas franchement une surprise, non ? 

Non. Lorsqu’on part au conseil, je sais déjà que je vais sortir. Avec Arnaud, on avait une stratégie pour faire partir un jaune. Mais lorsque j’ai réalisé que ça n’allait pas marcher, j’ai compris que c’était mon tour…

Vous le comprenez lorsque Maxine et Laure, qui sont pourtant vos ex-coéquipières, vous annoncent qu’elles vont voter contre vous ? 

C’est là que je comprends que c’est foutu et qu’elles nous la font à l’envers, oui. Jusque-là je faisais tout pour que les votes se concentrent sur moi, afin de jouer le collier d’Arnaud de manière intelligente et créer la surprise. Et là je m’aperçois que j’ai fait tout ça pour rien.

J’imaginais plus de sincérité chez Laure que de stratégie alors que c’était en réalité tout l’inverse. Je me suis trompé.- Hervé

Mais le fait qu’elles éliminent Frédéric ne vous a pas mis la puce à l’oreille ? 

Non, sur le moment, je ne l’ai pas pris comme ça. Je me suis dit qu’elles avaient besoin de montrer qu’elles existent, qu’elles pouvaient ne pas être d’accord avec nous les garçons. Mais je pensais qu’une fois Fred éliminé, les pendules étaient remises à l’heure et qu’on allait essayer d’avancer ensemble. Fédérer une équipe, c’est très important pour moi dans la vie de tous les jours et je ne pensais pas qu’on pouvait être différent. 

Vous êtes plus diplomate que Frédéric qui a très mal vécu d’être éliminé par des candidates de la même équipe… Pour vous, c'est une trahison ? Ou ça fait partie du jeu ? 

Je suis partagé. Bien sûr que lorsqu’on part aux Ambassadeurs, il y a une chance pour qu’on élimine quelqu’un de son équipe. Après quand Laure vous dit droit dans les yeux "si je devais y aller, je jouerais la boule noire et j’espère que vous en ferez de même", je le prends comme parole d’évangile. Je me dis qu’elle a raison, qu’il faut qu’on soit soudés. Avec Fred et Jonathan, on s’était dit qu’on ferait honneur à ce qu’avait dit Laure. Sauf que même cette parole-là, c’était bidon, c’était du pipeau. Elle me l’a dit après. Ce n’était que du bluff alors que je ne l’imaginais pas du tout comme ça. J’imaginais plus de sincérité en elle que de stratégie alors que c’était en réalité tout l’inverse. Je me suis trompé.

Candice, je m’excuse, mais les filles sont bien plus responsables de son élimination que n’importe lequel d’entre nous. On n’a pas besoin d’être hypocrite à ce point-là avec les gens. Je ne le conçois pas et je ne le concevrais jamais. - Hervé

Le discours sur le côté macho et paternaliste des garçons de l’équipe rouge, c’est injuste ? 

Bien sûr que c’est injuste. Nous les garçons, nous n’étions pas macho. Nous étions liés parce qu’on s’entendait bien dans la vie de tous les jours. Ça aurait été deux filles deux garçons, ça aurait été la même chose. On s’en rend bien compte en regardant les images : ce ne sont pas les garçons qui éliminent les filles. Ce sont les garçons et les filles ! Et les coups bas ne viennent pas des garçons mais des filles entre elles ! Candice, je m’excuse, mais les filles sont bien plus responsables de son élimination que n’importe lequel d’entre nous. Candice, il n’y avait pas urgence de lui faire un coup pareil ! On n’a pas besoin d’être hypocrite à ce point-là avec les gens. Je ne le conçois pas et je ne le concevrais jamais. 

Avec le recul, vous êtes content de ce "Koh-Lanta" ? Ou toujours encore un peu déçu ? 

Non, non, je suis très content de ce que j’ai pu voir de moi dans les émissions. Je suis content aussi parce que j’avais quelque case à cocher en faisant "Koh-Lanta" et je l’ai fait. Je voulais être chef d’équipe, je l’ai été. Je rêvais d’une belle vie de camp et ça l’a été parce qu’on était bien organisés. Et puis je voulais absolument réussir le parcours du combattant, et je le remporte à plus de 45 ans alors que tous les autres avaient dix ans de moins que moi ! C’est une super grande fierté. Et puis ce n’est pas un secret, j’ai fait partie de la saison qui a été annulée en 2018. Je peux vous dire que ça m’a aidé à relativiser parce qu’il n’y a pas pire que de revenir en ne pouvant rien dire de trois semaines de sa vie.

Lire aussi

Vous l’avez su vite que vous alliez refaire "Koh-Lanta" ? 

Non, non. J’ai attendu pendant trois ans. Entre temps, je n’ai pu en parler à personne. Seuls ma femme et mes enfants, deux de mes employés étaient au courant. Imaginez ce que ça représente alors que c’est quelque chose qui me tenait tellement à cœur. Lorsque j’allais faire du vélo dans les bois avec des amis et qu’ils me disaient "tiens, c’est comme dans Koh-Lanta !".  Et moi dans ma tête je me disais : "Ben je l’ai fait, les gars !" (Rires).

Jamais deux sans trois, Hervé ? 

Quand la première a été annulée, j’ai dit à Denis : "On se reverra !". Et je suis revenu. Là je donne quatre ou cinq ans. Mais dans quatre ou cinq ans, je l’aurais refait ! Je serais encore plus vieux. Mais j’aurais encore plus la niaque !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation poursuit sa baisse

Avignon : qui était le policier abattu ?

Nick Kamen, l'ex-protégé de Madonna, est mort à 59 ans

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.