Kev Adams revit "le kif de la colo" pour ses débuts avec les Enfoirés

Kev Adams revit "le kif de la colo" pour ses débuts avec les Enfoirés

TOUTE PREMIÈRE FOIS - L’humoriste français intègre la troupe qui chante au profit des Restos du cœur dont le spectacle est diffusé ce vendredi 5 mars. Une équipe de TF1 l’a suivi en coulisses.

Caché derrière son masque et sa capuche, il passerait presque inaperçu dans les couloirs de la Halle Tony Garnier à Lyon. C’est là que Kev Adams a inauguré son nouveau statut de membre des Enfoirés, qu’il rejoint pour la première fois cette année. 

"On m’a toujours décrit ça comme le kif de la colo, tout le monde s’oublie et se laisse aller pour une même cause. Et justement s’il y a bien une année où il fallait se laisser aller pour une cause solidaire, c’est bien celle-là", explique-t-il à l’équipe de TF1 venue filmer en coulisses lors de l’enregistrement du spectacle donné en faveur des Restos du cœur en janvier.

Toute l'info sur

Le 13h

Je suis venu pour ça, être habillé en Tyrolien et parler allemand- Kev Adams

Entre deux répétitions, l’humoriste de 29 ans passe par la loge costumes où l’attendent forcément des tenues qu’il n’a pas l’habitude de porter. "Je suis venu pour ça, être habillé en Tyrolien et parler allemand", s’amuse-t-il. Une séquence que les téléspectateurs pourront découvrir ce vendredi 5 mars sur TF1 à l’occasion de la diffusion d’un spectacle enregistré à huis clos à cause de la situation sanitaire.

Mais sur scène, les 46 artistes n’ont rien lâché. "Je pense que resurgira la beauté du courage qu'ils ont eu de maintenir cette édition. C’est ce que je souhaite", nous expliquait Vianney fin janvier, promettant "un beau spectacle avec des tableurs très variés, des sketchs…" "On va faire des sketchs où d’habitude les gens riaient même quand ce n’était pas drôle. Là, il n’y aura personne. Et c’est là qu’on va voir la vraie difficulté de faire des sketchs sans public", souligne Kad Merad sur TF1.

Lire aussi

"Ce qui est important, c'est vraiment qu'ils aient maintenu et qu'ils aient fait au mieux pour proposer un spectacle de qualité même sans public, dans ce contexte si compliqué. Ils se sont bien arrachés. Beaucoup de choses s’arrêtent avec ce qui nous arrive, ce qui est assez insupportable. Mais il ne faut pas que cessent les mobilisations pour les choses qui nous tiennent à cœur. Les équipes des Enfoirés l’ont fait de main de maître et franchement, grand respect. J’espère que ça se verra suffisamment pour que ça marche aussi bien que les autres années", insiste Vianney. Priver les Enfoirés de public, c’est surtout priver les Restos du cœur de 5 millions d’euros de recettes de billetterie. L’achat de CD ou de DVD du show sera d’autant plus important cette année. Rappelons qu’un exemplaire permet de financer 17 repas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

EN DIRECT - Covid-19 : les vols depuis le Brésil suspendus jusqu'au 19 avril

Lire et commenter