Maxime éliminé de "Koh-Lanta" : "Je vais m’entraîner avec des Kaplas et des Legos pour la prochaine fois !"

Maxime éliminé de "Koh-Lanta" : "Je vais m’entraîner avec des Kaplas et des Legos pour la prochaine fois !"

INTERVIEW – Maxime a été éliminé ce mardi de "Koh-Lanta : la légende", devancé par Ugo et Clémentine dans une périlleuse épreuve de construction sur l’île des bannis. Un départ difficile à accepter pour ce fana d’aventure.

Les téléspectateurs de TF1 l’avaient découvert en 2019 dans "Koh-Lanta : la guerre des chefs" dont il avait été éliminé après 34 jours d’aventure. Cette fois, l’expérience a été plus courte puisque l’agent de voyage est éliminé de Koh-Lanta : la légende dès le 5ème épisode, troisième d’une nouvelle épreuve sur l’île des bannis face à Ugo et Clémentine. Pour LCI, il a accepté de revenir sur son aventure. Et la trahison dont il estime avoir été victime de la part des garçons dans l’épisode précédent.

On vous sent très déçu au moment de quitter ce "Koh-Lanta". Est-ce lié à votre l’échec face à Ugo et Clémentine ? Ou bien êtes-vous encore sous le coup de votre élimination au conseil lors de l'épisode précédent ? 

Pour être honnête, ni l’un ni l’autre. Si je suis déçu, c’est parce que l’aventure, la survie, c’est mon truc. Sur l’île, j’étais dans mon élément, j’adore ça et partir aussi vite, c’est ça qui est frustrant. Comme le dit très justement Ugo, le chemin sur l’île des bannis est très très long, c’est un col à la fois pour arriver au sommet de la montagne, une épreuve à la fois. Hélas la deuxième m’a été fatale.

Au conseil, les garçons ont retourné leur veste et choisi d’éliminer un garçon. Ils n’ont pas respecté leur engagement- Maxime

Revenons au conseil, la semaine dernière. Avez-vous l’impression d’avoir été trahi par les garçons ? 

Enlevez "l’impression" et vous avez la phrase juste ! Rappelez-vous d’abord que lors des épisodes précédents, j’avais dû montrer patte blanche pour intégrer l’alliance des gars. Sur la plage, on a cette discussion où l’on dit tous qu’on va voter contre Christelle parce que Phil se sentait très menacé, très en danger. Moi je fais remarquer qu’avec quatre voix contre voix quatre, ça risque d’être un peu juste. Et c’est là que Claude dit : "Coumba, ne vous en faites pas, je m’en occupe, c’est ma sœur, elle votera contre Christelle, ça fera 5 et c’est bon". Or au conseil ce n’est pas du tout ce qui s’est passé : les garçons ont retourné leur veste et choisi d’éliminer un garçon. Ils n’ont pas respecté leur engagement et lorsque les rouges demandent ce qui s’est passé, Coumba prend la parole au nom des garçons et dit : "Il n’y a rien à dire". La trahison, elle est là.

Ces alliances, ces stratégies… Ce n’est pas votre truc, non ? 

"Koh-Lanta" est un jeu de stratégie d’aventure, il ne faut pas l’oublier. Dès qu’il y a une affinité, dès qu’on s’entend bien avec quelqu’un, ça devient de la stratégie parce qu’on va vouloir protéger cette personne. En revanche je ne vais pas à "Koh-Lanta" en me disant "Lui, je vais lui faire croire ça pour pouvoir lui mettre à l’envers". Je n’ai pas cette fourberie-là.

En vidéo

Vingt ans de Koh-Lanta : les meilleurs candidats à l'heure des retrouvailles

Beaucoup de candidats mettent en avant le mérite. Mais est-ce que ça existe vraiment dans ces conditions ?

Tout dépend la définition qu’on lui donne ! (Rires). Moi, j’ai la mienne sur la base de mon expérience dans la survie. Mais une personne qui n’a jamais évolué en milieu hostile fait preuve aussi de mérite. Parce qu’elle repousse ses limites, questionne son mode de vie. Tout le monde mérite. Et tout le monde mérite d’être à "Koh-Lanta".

L’épreuve sur l’île des bannis, on peut dire que vous n’avez jamais trouvé la solution, non ? 

Comme je le dis je crois que je ne l’ai même pas effleurée. Je me suis planté. Je me rappelle que sur "La guerre des chefs", on avait eu une épreuve de construction d’une colonne, à la verticale, et que ça ne m’avait pas réussi non plus. Peut-être que j’ai un problème avec ça, peut-être que ce n’est pas une logique que je maîtrise. Conclusion, je vais m’entraîner avec des Kaplas et des Légos et je reviendrai plus opérationnel sur un prochain "Koh-Lanta" !

Rêviez-vous de régler vos comptes au moment de la réunification ? 

De manière générale, je ne suis pas quelqu’un de revanchard. Je ne suis pas rancunier et sachant que la route était longue, je n’étais pas du genre à brûler les étapes. Encore moins à faire des plans sur la comète en me disant "comment je vais pouvoir retourner ou manipuler un tel ou un tel".

Revoir les épisodes vous a-t-il donné des regrets ?  

Honnêtement non. Je pense que si on avait été en mixité tout de suite, j’aurais eu plus de "durée de vie" avant qu’on vote contre moi. Mais c’est le seul élément qui aurait pu changer mon aventure.

Avec le recul, que retirez-vous de ce "Koh-Lanta" des 20 ans ? 

J’en retire d’abord et avant tout que j’ai eu la chance d’aller jouer au Robinson Crusoé et de faire des épreuves incroyables contre des aventuriers qui m’ont vraiment challengé. J’ai eu des réussites en collectif, en individuel aussi. Je suis juste content, en fait.

Lire aussi

Vous étiez déjà un fana d'aventure avant de faire "Koh-Lanta". Est-ce que participez à cette émission a changé quelque chose dans votre vie ?

Disons que tous les jours il y a au moins une personne qui me reconnaît, tous les jours il y a des gens qui me sollicitent pour des expéditions ou des stages de survie. Ça m’a permis de publier mon livre, "Carnets de voyage, carnets d’aventure" et de rencontrer Mike Horn qui en a assuré la préface. Après ça m’a aussi confirmé que l’aventure, ce n’est pas une passade. J’en faisais avant, c’est ma passion, mon mode de vie. J’aime cette vie simple.

Donc si on vous propose un troisième Koh-Lanta, vous signez tout de suite ?

Un cinquième, un dixième ou un centième, j’y retourne forcément ! 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.