Shanice éliminée de "Koh-Lanta" : "Vincent a signé l’arrêt de mort des jaunes"

Shanice éliminée de "Koh-Lanta" : "Vincent a signé l’arrêt de mort des jaunes"

INTERVIEW – Sortie sur le fil à cause du vote d’un de ses anciens coéquipiers, la Parisienne de 26 ans n’est pourtant pas rancunière. Même éliminée du jeu, elle n’a qu’un objectif : voir un ex-jaune emporter l’émission.

Au terme de "stratège", elle préfère celui de "joueuse". Tête pensante des alliances dans l’équipe des jaunes, Shanice a été éliminée brutalement de "Koh-Lanta" ce vendredi à une voix près - celle de son ancien coéquipier Vincent. Une "trahison" qu’elle n’oubliera pas tout en reconnaissant "avoir mal joué". Elle revient pour LCI sur son aventure avec une honnêteté déconcertante.

Les rouges parlaient d’éliminer Myriam avant même l’épreuve d’immunité. Et surprise, c’est votre prénom qui se cachait dans l’urne. Vous vous y attendiez ?

Cinq minutes avant de partir au conseil, c’était chaud. Je me suis dit que je n’avais jamais été autant en danger. Et dès que je vois le premier Shanice, je sais que c’est cuit et que Vincent m’a trahie. Je m’entendais bien avec tous les rouges et je savais qu’ils n’avaient pas du tout envie de voter contre moi. S’ils l’ont fait à ce moment-là du jeu, c’était par pure stratégie et parce qu’un jaune leur avait forcément tenu la main.

Vous dites que le départ de Mathieu vous a "donné encore plus envie de jouer". Votre appétit pour la stratégie vous a-t-il coûté votre place ?

Je ne crois pas. Le mot "stratégie" est malheureusement très mal connoté en France. Je ne dis donc jamais que je suis stratège, mais que je suis très joueuse. Je veux avoir les plus beaux coups, ceux qui seront les plus intelligents pour l’équipe. Mais je n’avais pas les coups d’après. Je pense que ce qui m’a coûté ma place, c’est l’envie et l’amour des autres de me suivre. J’en suis très fière et très honorée. Ça a sans doute fait peur à Vincent aussi. Tout le monde m’a suivie sur Laure, il le savait. Il s’est dit : "Elle fait trop peur. Tout le monde l’aime, personne ne votera contre elle. C’est le moment de la faire sortir". 

Avant de quitter le camp, vous livrez un discours des plus posés, à l’opposé de celui d’Aurélien qui avait accusé les jaunes de "ne pas avoir de cerveaux". Vous aviez pourtant des raisons d’être en colère. Pourquoi ne pas l’avoir exprimée ?

C’est une très bonne question et c’est vrai que je me la pose. Évidemment, je suis très déçue d’être partie mais je suis triste. Parce que je sais que Vincent a signé l’arrêt de mort des jaunes. Ça m’énerve ! Tout ce que je voulais, c’était protéger notre équipe mais il a ruiné tous nos efforts. Quand Myriam et Thomas me disent qu’ils vont me venger, ça ne me fait pas plaisir. Pourquoi je ne le montre pas ? Sûrement pour ne pas enfoncer le clou, pour partir la tête haute et leur dire que ce n’est pas grave, que c’est un jeu et pour leur permettre aussi, pourquoi pas, de pardonner à Vincent. Je vous avoue que je ne sais pas.

On n’aurait pas dû mettre la pression à Vincent de cette manière, on a été bêtes- Shanice

Le changement de cap de Vincent, c’est compréhensible ou impardonnable ?

Pour moi, ça restera toujours une trahison parce que c’est comme ça que je l’ai vécu. Mais de mon côté aussi, j’ai mal joué. J’aurais dû comprendre, moi qui dis souvent que j’ai une intelligence émotionnelle et que j’aime beaucoup les gens, que Vincent avait cette sensibilité-là et qu’il fallait le rassurer. J’aurais dû lui dire qu’il n’y avait pas de stratégie à quatre avec Myriam, Thomas et Mathieu et qu’il n’était pas la cinquième roue du carrosse. J’ai promis aux jaunes de faire en sorte que tous les rouges partent. Et je n’ai qu’une parole. Penser deux-trois coups à l’avance c’est bien, dix ce n’était pas possible. Pour avoir regardé mille "Koh-Lanta", je sais que ça ne marche jamais comme ça ! (elle rit)

Pourquoi ne pas avoir tenté d’éliminer Magali ou Arnaud et ainsi avoir l’assurance que Vincent vous suive ?

Parce que je voulais absolument bien jouer. J’ai tellement regardé "Koh-Lanta", je voulais tellement que ma famille soit fière que j’étais bornée. Pour moi, enlever Magali ne servait strictement à rien. Elle n’est même pas rouge, elle est orange. Elle fait un petit peu ce qu’elle veut et c’est un très beau jeu aussi. Mais stratégiquement, c’était inutile. Je sais qu’un binôme dans l’émission, c’est extrêmement fort. Ce sont toujours ceux qui vont le plus loin. On avait porté allégeance à Maxine donc il n’y avait pas de souci pour ne pas voter contre elle. Il fallait enlever Laure et encore aujourd’hui, j’en suis persuadée. 

Regrettez-vous d’avoir menacé Vincent de l’éliminer lors du conseil suivant ?

Je comprends qu’en regardant l’épisode on puisse se dire ça. Je ne nie pas du tout que les jaunes ont mis la pression à Vincent. On n’aurait pas dû le faire de cette manière, on a été bêtes. C’était 5 minutes avant le conseil, c’était ridicule. Quand il me demande si c’est une menace, je lui réponds oui parce que je veux lui dire qu’il va être en danger et que je ne veux pas qu’il soit en danger en tant que membre de mon équipe. Encore une fois c’est une erreur, je lui ai mal expliqué. À aucun moment, même s’il avait voté Magali, je ne lui en aurai tenu rigueur. J’aurai tout fait pour que les gens oublient ça et qu’on reste jaunes coûte que coûte. C’était mal dit, c’était mal fait de ma part. J’ai totalement mes torts. 

Donc vous ne voulez pas voir sortir Vincent lors de la prochaine émission ?

Non, pas du tout ! Je veux que les jaunes aillent le plus loin possible. À ce moment-là du jeu, je veux que ce soit un rouge qui sorte et que ce soit Laure (elle rit).

Il n’y a jamais eu d’alliance à quatre. Je ne leur ai jamais promis ça- Shanice

L’équipe blanche née de la réunification, c’est une totale illusion ? Un jaune restera jaune, et un rouge restera rouge ?

En tout cas, c’est mon rêve absolu. Après, je suis triste parce que je sais que ça se passe rarement sur "Koh-Lanta", que Myriam et Thomas vont en tenir rigueur à Vincent. Peut-être que Laetitia aussi. Ça m’embête, je me demande comment ils vont tenir.

La semaine dernière, vous disiez tout faire pour que "les meufs dans ce Koh-Lanta soient bien". Mais dans cet épisode, vous faites tout pour éclater le binôme Laure/Maxine. Ce n’est pas un peu contradictoire ?

C’est contradictoire mais tant que ça protège mes jaunes, je ferai tout. Comme Jonathan est immunisé et que je ne vois pas trop l’impact d’Arnaud sur l’équipe des rouges à ce moment-là, je sais que le plus intelligent pour l’équipe jaune, c'est d’enlever ce binôme. Si ça avait été un binôme masculin, j’aurais voté de la même manière. C’est horrible, mais je ne les voyais même plus comme des individualités, mais comme un binôme qu’il fallait casser (elle rit).

Vous avez donné votre vote noir à Myriam. C’est le signe que c’est elle que vous voulez voir gagner ?

Non, pas du tout. Je lui donne parce qu’elle m’a offert ce confort. C’est l’un de mes plus beaux souvenirs de cette aventure et c’est grâce à elle. C’était la moindre des choses de lui donner. Pour être totalement honnête, j’étais aussi proche de Myriam que de Laetitia, aussi proche de Vincent que de Thomas. Il n’y a jamais eu d’alliance à quatre. Je ne leur ai jamais promis ça. L’erreur que j’ai faite, c’est que j’étais tellement émue et contente d’être avec eux en finale du jeu de confort que j’ai dit : "c’est la finale rêvée". Mais ce que je veux dire, c’est que c’est beau parce que ce sont les deux binômes du début de l’aventure - et qu’en plus ce sont des jaunes évidemment (elle rit). Je comprends que Vincent ait pu se demander ce que ça voulait dire.

Qui voyez-vous gagner cette saison ?

C’est difficile, mais j’aimerais que ce soit Thomas ou Laetitia, Flavio, Myriam… Un jaune quoi qu’il arrive ! Quand même pas Vincent, faut pas abuser parce que je suis quand même énervée d’être sortie. Mais je préfèrerais Vincent à tous les rouges (elle rit).

Lire aussi

Myriam promet que la suite de l’aventure sera "croustillante comme vous le vouliez".  C’était quoi votre plan si vous n’aviez pas été éliminée ? 

Je voulais faire partir tous les rouges, et en tout dernier Magali parce qu’on savait qu’elle n’avait pas d’alliance et qu’elle pouvait retourner sa veste très rapidement suivant le besoin. Quand elle dit "croustillante", je pense qu’elle veut me dire : "ne t’inquiète pas, Laure est la prochaine".

En participant à "Koh-Lanta", vous vouliez vous prouver que vous pouviez avancer seule. Malgré cette élimination précoce, avez-vous accompli votre mission ?

Franchement, oui. C’est fou parce que l’émission s’appelle "Les armes secrètes" et je me suis rendue compte que mon papa m’avait laissé les armes pour que je puisse m’en sortir toute seule, que je m’en sortais très bien et que l’amour des gens était ce qu’on avait de plus important dans ce monde. Je l’ai même eu sur "Koh-Lanta" donc j’ai tout gagné pour moi.

Si vous deviez noter votre aventure sur 10, vous lui mettriez…

C’est la plus difficile des questions ! (Elle rit). Faut pas que ça paraisse prétentieux non plus… (elle réfléchit). Pour le côté humain, je mettrais une belle note : un 7,5. Les 2,5 qui restent, c’est la suite de l’aventure que j’aurais aimé vivre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Escalade au Moyen-Orient : le Conseil de sécurité de l'ONU réduit au silence par les États-Unis

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.