VIDÉO – Alexandra : "Si Koh-Lanta c’était juste les poteaux, on ne ferait que cette épreuve !"

VIDÉO – Alexandra : "Si Koh-Lanta c’était juste les poteaux, on ne ferait que cette épreuve !"

INTERVIEW – "Gagnante de Koh-Lanta : les 4 Terres", Alexandra répond aux critiques sur sa victoire en finale du jeu d’aventure de TF1. Et révèle qu’elle va verser une partie de ses gains au fonds créé en hommage à Bertrand-Kamal pour soutenir la recherche contre le cancer du pancréas.

C’est la gagnante (presque) surprise de Koh-Lanta : les 4 Terres. Avec 7 voix contre 5, Alexandre Pornet, 35 ans, a été désignée vendredi grande gagnante du jeu d’aventure de TF1. Lors de la mythique épreuve des poteaux, la candidate de l’Est avait pourtant chuté la première. Après l'avoir emporté, Brice décidera alors de l’emmener avec lui pour affronter le jury final, au détriment du populaire Loïc, arrivé deuxième. Un choix perdant puisqu’une courte majorité lui préfèrera sa rivale. Une issue injuste pour certains téléspectateurs ? "Il faut arrêter avec ça parce que si Koh-Lanta c’était juste les poteaux, on ne ferait que cette épreuve !", rétorque Alexandra dans l’interview ci-dessus.  

"Même si franchement je salue la performance de Brice, et que je le remercie de m’avoir choisie – il m’a épatée sur les poteaux, ça il n’y a rien à dire – il faut voir les choses dans leur contexte. J’étais face à des petites jeunes de 20 ans ! Il faut dire la vérité", se défend cette jeune maman de deux enfants. "Tout le monde dit ‘Alexandra, elle est moins forte’, alors que franchement j’ai gagné beaucoup de choses aussi", insiste celle qui a permis à ses équipes - les Verts, puis les Jaunes - de remporter de nombreuses victoires grâce à sa logique et son sens de l’organisation."

Lire aussi

Comptable à la ville, Alexandra assure que sa victoire – et le chèque de 100.000 euros  qui va avec – ne va pas bouleverser sa vie. "Comme je l’ai déjà dit, la majorité de mes gains sera pour mes filles. Je vais mettre de côté pour leur avenir", insiste-t-elle. "Je vais aussi en donner une partie au fonds Pour Bertrand-Kamal", révèle-t-elle, au sujet de l’opération lancée vendredi dernier en partenariat avec l’ARC, afin de financer la recherche contre le cancer du pancréas qui a emporté l’aventurier à l’âge de 30 ans, en septembre dernier. 

Alexandra est encore très émue lorsqu’elle évoque sa première rencontre avec celui qui l’a beaucoup soutenue lors de ses débuts difficiles aux Fidji. "Au début, je n’ai pas compris sa personnalité", avoue-t-elle. "Parce qu’il était tellement tendre, affectueux, toujours à rassurer. À faire des câlins ! Alors que moi, je suis quelqu’un d’assez timide et réservée. Pour moi, Beka c’est vraiment le symbole de l’amour, de la joie, de la gentillesse. Du partage." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter