VIDÉO - Olympe prêt à enflammer "The Voice All Stars" : "Ma voix, je l’ai apprivoisée"

Description du sujet digitial

INTERVIEW – Finaliste de la saison 2 de "The Voice" en 2013, Olympe fait son retour sur le plateau de l’édition all stars, ce samedi soir sur TF1. Rencontre avec un perfectionniste qui compte bien secouer une nouvelle fois les coachs.

Et si Olympe avait eu l’idée de "The Voice All Stars" avant tout le monde ? "Il y a deux ou trois ans, j’avais fait un tweet où je disais que ce serait vraiment génial de faire une saison avec tous les anciens sur le plateau, comme revenir un peu à la maison", raconte l’un des candidats les plus emblématiques de l’émission. "Du coup lorsqu’on m’a appelé j’ai dit 'oui, oui, oui, oui ! Allons-y !' Et après je me suis mis un peu à stresser."

Si vous avez manqué le début, Olympe a été révélé lors de la saison 2 de "The Voice", en 2013. Il avait 24 ans à l’époque, dont la moitié à écumer les concours de chant. Avec sa reprise mélodramatique de "Born To Die" de Lana Del Rey, il avait littéralement subjugué les quatre coachs, qui étaient à l’époque Florent Pagny, Garou, Louis Bertignac et Jenifer. Avant de choisir cette dernière pour la suite de l’aventure. 

Sans ce programme, je ne pense pas que je ferais de la musique tous les jours- Olympe

Hyper favori, le jeune chanteur originaire d’Amiens avait échoué en finale, devancé de 0,2%, au vote des téléspectateurs, par Yoann Fréget, le candidat de Garou. La déception digérée, Olympe, de vrai nom Joffey Boulanger, avait vite rebondi avec un premier opus éponyme qui s'était classé à la première place des charts, une première pour un candidat de l’émission de TF1.

Depuis, Olympe poursuit son petit bonhomme de chemin, avec deux nouveaux disques et une participation à la compilation We Love Disney, entre autres projets. Côté privé, il s'est marié en 2016 avec son compagnon Julien. Comme tous ses collègues, la pandémie a freiné ses projets. Mais c’est avec un EP baptisé Taxidi qu’il attaque la rentrée, prélude à un album qu’il prépare en parallèle de son retour dans "The Voice All Stars".

"Si je n’avais pas fait "The Voice", je pense que ma vie serait bien différente", confie celui qui était conseiller clientèle dans une boutique de cuisine lors de sa première participation. "Sans ce programme, je ne pense pas que je ferais de la musique tous les jours, que je n’aurais pas eu la chance de créer mon propre label comme je viens de le faire. Chanter, c’est quelque chose dont je ne peux pas me passer."

Lire aussi

Lorsqu’on lui demande s’il se retournerait sur une voix comme la sienne, le jeune homme explose de rire. "C’est horrible comme question !", nous lance-t-il, avant de réfléchir. "Mais je ne sais pas. Je frissonne rarement sur des voix d’homme. Je pense que je serais plus touché par des voix féminines, mais on n’est jamais à l’abri d’une surprise. Mais bon, je ne suis pas coach !".

Malgré une maîtrise évidente, Olympe avoue entretenir une relation complexe avec son timbre androgyne. "Une voix de garçon, c'est compliqué. Au moment de la mue, je suis passé de très aigu à très grave", se souvient-il. "Cette voix, je l’ai un peu apprivoisée, je l’ai beaucoup travaillée. Aujourd’hui, oui, je l’aime, mais il y a encore beaucoup de boulot. Et ça ne s’arrêtera jamais."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.