"Promising Young Woman", le thriller coup de poing prêt à bousculer les Oscars

"Promising Young Woman", le thriller coup de poing prêt à bousculer les Oscars

CHOC - Nommé cinq fois lors de la prestigieuse cérémonie qui se tient ce dimanche à Los Angeles, le film de la Britannique Emerald Fennell questionne autant qu’il fascine en s’attaquant à la culture du viol avec une précision chirurgicale.

Peu importe les résultats. Promising Young Woman est déjà entré dans l’histoire des Oscars où il est nommé cinq fois ce dimanche. Parce que sa réalisatrice est la première cinéaste britannique à concourir pour la statuette de la meilleure réalisation, catégorie qui pour la toute première fois compte deux femmes parmi ses nommés. 

Mais aussi parce qu’il est le film de cette promotion 2021 sur lequel Hollywood a le plus débattu. Promising Young Woman mis en scène par Emerald Fennell, qui signe ici son premier long métrage, déploie dans un monde post-#MeToo un discours ravageur sur une culture du viol solidement ancrée dans la société.

C’est une comédie, c’est une romance, c’est un film d’horreur et une tragédie- Emerald Fennell, réalisatrice de "Promising Young Woman"

Cassie a bientôt 30 ans et plus franchement d’ambition depuis qu’elle a abandonné ses études de médecine à la suite d’un traumatisme. Serveuse dans un café le jour, elle se mue en chasseuse d’hommes toxiques le soir venu. La jolie blonde fait mine d’être ivre pour mieux les entraîner dans ses filets. Sans jamais les blesser physiquement. Mais en laissant dans l’esprit de ces "gentils garçons" autoproclamés une marque indélébile. 

Aussi drôle qu’effrayant, aussi déroutant que percutant, Promising Young Woman attrape le spectateur pour ne plus le lâcher. Et reste en tête un long moment. Une quête de vengeance aux airs de thriller tournée en 23 jours et qui ne rentre dans aucune case. "C’est une comédie, c’est une romance, c’est un film d’horreur et une tragédie. C’est l’histoire d’une femme qui entame une sorte de voyage dans lequel elle offre la rédemption, le pardon ou la punition et donne des leçons", explique à LCI Emerald Fennell, tête pensante de la série Killing Eve et interprète de Camilla Parker-Bowles dans The Crown.

Lire aussi

Une Carey Mulligan aussi magnétique qu'inquiétante

Au fond, Cassie ne vient que rappeler les règles élémentaires. Une jupe courte, un décolleté plongeant ou un regard ne sont pas des invitations. Le consentement est essentiel. La parole des victimes de viol et d’agression sexuelle doit être entendue. Par les hommes mais aussi par les femmes, qui sont également pointées du doigt par le scénario – lui aussi nommé aux Oscars. Une projection en ligne gratuite a d'ailleurs été organisée pour les étudiants des universités américaines la semaine dernière afin de prolonger le débat. D’une rare justesse, Promising Young Woman piège le spectateur comme Cassie piège ses cibles en enrobant son propos nécessaire dans un décor pop et rose bonbon où Paris Hilton côtoie Britney Spears sur une bande-son démentielle et volontairement girly. 

"C’est un film qui raconte que les apparences sont trompeuses. C’était très important qu’il soit joli et fun. C’est une illusion qui utilise toutes ces choses jugées inoffensives et féminines, idiotes aussi, dans le but de donner aux gens l’illusion d’être en sécurité… avant qu’ils ne se rendent compte qu’ils ne le sont pas", détaille Emerald Fennell qui loue son actrice principale Carey Mulligan. "Je ne peux pas imaginer le film sans elle, elle est parfaite", résume-t-elle. C’est vrai que Promising Young Woman, en lice pour l'Oscar du meilleur film, ne serait pas tout à fait le même sans la Britannique, aussi magnétique qu’inquiétante à l’écran. Sa prestation lui a permis de décrocher sa deuxième nomination à l’Oscar de la meilleure actrice. Et cette fois-ci, on espère bien la voir repartir avec le trophée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Macron se dit "très préoccupé par l'évolution de la situation"

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros désormais soumis à l'authentification forte

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.