REVIVEZ - Oscars 2021 : le triomphe de "Nomadland", la surprise Anthony Hopkins pour "The Father"

REVIVEZ - Oscars 2021 : le triomphe de "Nomadland", la surprise Anthony Hopkins pour "The Father"

CINÉMA - La 93e cérémonie des Oscars, qui s'est déroulé ce dimanche 25 avril depuis une gare art déco de Los Angeles, a porté aux nues son grand favori. Le film de la cinéaste sino-américaine Chloé Zhao est reparti avec trois statuettes, dont celle historique de la meilleure réalisation.

Live

LE PALMARÈS COMPLET


Meilleur scénario original : Promising Young Woman.

Meilleure adaptation : The Father.

Meilleur film étranger : Drunk.

Meilleur acteur dans un second rôle : Daniel Kaluuya pour Judas and the Black Messiah.

Meilleurs maquillages et coiffures : Le Blues de Ma Rainey.

Meilleurs costumes : Le Blues de Ma Rainey.

Meilleure réalisation : Chloé Zhao pour Nomadland.

Meilleur son : Sound of Metal.

Meilleur court métrage : Two Distant Strangers.

Meilleur court métrage d'animation : If anything happens I love you.

Meilleur film d'animation : Soul.

Meilleur court métrage documentaire : Colette.

Meilleur film documentaire : La sagesse de la pieuvre.

Meilleurs effets spéciaux : Tenet.

Meilleure actrice dans un second rôle : Yuh-Jung Young pour Minari.

Meilleurs décors : Mank.

Meilleure photographie : Mank.

Meilleur montage :  Sound of Metal.

Meilleure musique originale : Trent Reznor, Atticus Ross et Jon Batiste pour Soul.

Meilleure chanson originale : "Fight for you" de H.E.R. pour Judas and the Black Messiah.

Meilleur film : Nomadland.

Meilleure actrice : Frances McDormand pour Nomadland.

Meilleur acteur : Anthony Hopkins pour The Father.

MEILLEUR ACTEUR


Au tour de Joaquin Phoenix de venir décerner l'ultime prix de la soirée. Une statuette qui revient, grande surprise, à Anthony Hopkins pour The Father ! Il s'agit du deuxième prix pour le film du Français Florian Zeller.

MEILLEURE ACTRICE


Décidément, l'Académie des Oscars aime changer les règles ce soir. Lauréate l'an dernier, Renée Zellweger vient remettre le trophée de la meilleure actrice - et non du meilleur acteur comme c'est la tradition - à Frances McDormand.

MEILLEUR FILM


Pour la première fois, le prix le plus attendu de la soirée n'est pas remis en dernier. La légende de West Side Story, Rita Moreno, a pour mission d'annoncer le nom du vainqueur. And the Oscar goes to... Nomadland ! Le film de Chloé Zhao faisait figure de grand favori depuis des semaines. "S'il vous plaît, allez voir notre film sur le plus grand écran possible", lance Frances McDormand, en lice pour l'Oscar de la meilleure actrice ensuite.

IN MEMORIAM


"En 2020, nous avons été unis par la perte", explique Angela Bassett en présentant la séquence hommage aux membres de l'industrie du cinéma disparus ces derniers mois. Les Français Bertrand Tavernier, Jean-Claude Carrière et Rémy Julienne n'ont pas été oubliés. Une séquence conclue par Chadwick Boseman, le héros de Black Panther qui est en lice pour l'Oscar du meilleur acteur.

ALERTE TWERK


À l'issue d'un blindtest sur les chansons nommées ou pas aux Oscars, Glenn Close a montré qu'elle avait le rythme dans la peau en se lançant dans un twerk enflammé. Incroyable mais vrai, la magie de Hollywood.

AUDIO


Et voici la meilleure chanson de l'année selon les votants de l'Académie des Oscars 👇

MEILLEURE CHANSON ORIGINALE


Contrairement aux années précédentes, les morceaux nommés ont été chantés lors de l'émission précédant la cérémonie. L'Académie a donc concocté un petit pot-pourri des différents clips pour les téléspectateurs. And the Oscar goes to... "Fight for you" de H.E.R., extrait du film Judas and the Black Messiah.

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE


Zendaya vient introduire les nommés de cette catégorie qui sacre le trio à l'origine de la BO de Soul, Atticus Ross, Trent Reznor et Jon Batiste. À noter que Trent Reznor et Atticus Ross concouraient également pour leur travail sur Mank.

HOMMAGE


L'Académie salue l'action de l'acteur et réalisateur Tyler Perry, qui a aidé des milliers d'Américains pendant la pandémie, avec le prix honorifique Jean Hersholt Humanitarian Award. Pour la petite histoire, c'est également lui qui a donné un coup de main à Meghan et Harry à leur arrivée en Californie, en leur prêtant une de ses maisons.

MEILLEUR MONTAGE


Harrison Ford vient rappeler l'importance d'un bon montage  pour un long métrage avant d'annoncer les nommés de cette catégorie qui comptent deux Français. Mais aucun d'eux n'est distingué. L'Oscar revient au Danois Mikkel E. G. Nielsen pour  Sound of Metal.

REPLAY


Sans conteste LE discours de la soirée pour l'instant 👇

MEILLEURS DÉCORS / MEILLEURE PHOTOGRAPHIE


Ce sont les équipes de Mank, le film de David Fincher, qui remporte ces deux prix décernés par Halle Berry.

LA SÉQUENCE DE LA SOIRÉE


"Félicitations à Brad Pitt qui a enfin rencontré Yuh-Jung Youn".

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE


Brad Pitt, lauréat l'an dernier, passe le flambeau à Yuh-Jung Youn. "Monsieur Brad Pitt enfin, je suis ravie de vous rencontrer. Où étiez-vous pendant notre tournage?", s'amuse l'actrice sud-coréenne récompensée pour Minari, qu'a co-produit l'acteur américain. Elle remercie son "capitaine et réalisateur" Lee Isaac Chung. Son discours, plein de fraîcheur, fait beaucoup rire la salle.

FOCUS


Cet été, le cast de Tenet nous racontait les coulisses du tournage.

MEILLEURS EFFETS SPÉCIAUX


Nommé dans la catégorie meilleur acteur, Steven Yeun vient récompenser les équipes de Tenet, Andrew Jackson, David Lee, Andrew Lockley et Scott Fisher pour l'une des deux nominations du blockbuster de Christopher Nolan.

REPLAY

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE


L'Oscar est remis à... La sagesse de la pieuvre, qui retrace l'étrange amitié entre un réalisateur et une pieuvre en Afrique du Sud. À découvrir sur Netflix.

UN JOLI CADEAU POUR COLETTE


Le hasard veut que l'histoire de Colette ait été saluée par les Oscars le jour de son 93e anniversaire. Alors, joyeux anniversaire Colette !

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DOCUMENTAIRE


Et c'est une victoire pour Colette, qui raconte comme une ancienne résistante française est partie sur les traces de son frère mort dans un de concentration. L'actrice sourde Marlee Matlin remet ce prix au réalisateur et à la productrice de ce film. 

L'HEURE DE GLOIRE POUR COLETTE ?


Voici venue la catégorie "meilleur court métrage documentaire".

VIDÉO - À 92 ans, la Normande "Colette" est en lice pour les Oscars, découvrez son histoire

FOCUS


Notre rencontre avec les réalisateurs de Soul, qui viennent de remporter l'Oscar du meilleur film d'animation 👇

"Tout part d'une anecdote de Herbie Hancock" : comment le jazz a inspiré l’âme de "Soul"

FOCUS


Pourquoi Soul, disponible sur Disney+, était le petit supplément d'âme qui manquait à 2020 - et pourquoi il continue à nous inspirer en 2021.

MEILLEUR FILM D'ANIMATION


Reese Witherspoon continue sur sa lancée en annonçant les nommés d'une catégorie qui semble promise au film Pixar Soul. Et c'est bien le film de Pete Docter, Dana Murray et Kemp Powers qui l'emporte !

AVANT-GOÛT


Voici la bande-annonce de "If anything happens I love you", disponible sur Netflix.

MEILLEUR COURT MÉTRAGE D'ANIMATION


Reese Witherspoon vient présenter les nommés de cette catégorie, dont les Français Adrien Mérigeau et Amaury Ovise pour Genius Loci. Mais l'Oscar est attribué à If anything happens I love you de Will McCormack et Michael Govier. Le duo dédie son prix aux personnes dont l'un de leurs proches a été tué par une arme à feu.

MEILLEUR COURT MÉTRAGE


Riz Ahmed est toujours aux manettes pour introduire les nommés de la prochaine catégorie. Travon Free et Martin Desmond Roe sont récompensés pour Two Distant Strangers, qui revient sur les violences policières dont sont victimes les Noirs aux États-Unis. Un film qui a été inspiré par la mort de George Floyd. "S'il vous plaît, ne soyez pas indifférents à notre douleur", insiste Travon Free dans son discours.

MEILLEUR SON


Deuxième cocorico de la soirée car l'Oscar est décerné au Français Nicolas Becker et son équipe pour leur travail sur le film Sound of Metal. Un prix remis - joli hasard - par la star du film, Riz Ahmed qui lui est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur.

TRISTE RECORD


Seules deux femmes ont décroché l'Oscar de la meilleure réalisation en 93 ans...

REPLAY


Un extrait du discours d'ouverture de Regina King 👇

POLÉMIQUE


On vous explique ce qui coince entre le film de Chloé Zhao, qui vient de remporter l'Oscar de la meilleure réalisation, et Pékin.

"Nomadland" : pourquoi le grand favori des Oscars ne fait pas plaisir à la Chine

MEILLEURE RÉALISATION


C'est depuis Séoul que Bong Joon-Ho, lauréat l'an dernier pour Parasite, vient sacrer son successeur. Il a demandé aux cinq nommés - dont pour la première fois deux femmes - ce qu'ils diraient aux enfants s'ils devaient leur expliquer en 20 secondes en quoi consistait leur métier. Sans surprise, l'Oscar est remis à Chloé Zhao pour Nomadland. "Merci à l'Académie, à mes brillants co-nommés", commence la cinéaste sino-américaine. "J'ai toujours trouvé la bonté chez toutes les personnes que j'ai rencontrées. Ce prix est pour ceux qui ont eu la foi de conserver cette bonté en eux, même si c'est difficile", dit-elle.

REPLAY


Le discours de remerciements de Florian Zeller (et l'apparition furtive de sa femme Marine Delterme), c'est par ici 👇

REPLAY

MEILLEURS COSTUMES


Et l'Oscar est attribué à... Ann Roth pour Le Blues de Ma Rainey.

MEILLEURS MAQUILLAGES ET COIFFURES


Don Cheadle vient remettre le prix à l'équipe du Blues de Ma Rainey, Sergio Lopez-Rivera, Mia Neal et Jamika Wilson. Ces deux dernières sont les premières femmes noires à l'emporter dans cette catégorie.

AVANT-GOÛT


Voici un aperçu de la performance de Daniel Kaluuya dans Judas and the Black Messiah, disponible à l'achat digital dès ce mercredi en France.

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE


Lauréate l'an dernier, Laura Dern reprend la tradition et sacre son alter ego masculin. Sans surprise, l'Oscar est attribué à Daniel Kaluuya qui a remporté tous les prix de la saison pour Judas and the Black Messiah. "Merci Dieu, merci Dieu, je ne pourrai être là sans tes conseils et ta protection", commence l'acteur britannique, remerciant sa mère qui assiste à sa victoire depuis Londres. Il partage son prix avec son partenaire Lakeith Stanfiled. Il a évidemment une pensée pour Fred Hampton, leader des Black Panthers, qu'il interprète dans ce film puissant.

MEILLEUR FILM ÉTRANGER


Au tour de Laura Dern de se présenter sur la scène de cette cérémonie au déroulé quelque peu différent des années précédentes. L'actrice américaine vient remettre l'Oscar du meilleur film étranger à Drunk du Danois Thomas Vinteberg qui arrive sur scène en dansant. "Ça va au-delà de ce que j'aurais pu imaginer, même si je l'ai imaginé depuis que j'ai 5 ans", s'amuse-t-il. Très ému, il raconte que sa fille Ida est décédée dans un accident de la route quatre jours après le début du tournage. "Nous avons terminé de faire ce film our elle. Un miracle vient de se produire, c'est peut-être de ton ressort. Ce miracle est pour toi", lance-t-il à sa fille.

REPLAY

INTERVIEW


Il nous avait confié ses premières impressions après l'annonce des nominations. Redécouvrez notre entretien avec Florian Zeller, qui vient de remporter l'Oscar de la meilleure adaptation pour The Father.

Florian Zeller, réalisateur de "The Father" : "Les six nominations aux Oscars sont comme des cadeaux"

MEILLEURE ADAPTATION


C'est à nouveau Regina King qui introduit les nommés. Et cocorico, l'Oscar est attribué au Français Florian Zeller et au Britannique Christopher Hampton pour The Father, le premier film de l'auteur français qui a adapté sa pièce et remercie notamment son acteur Anthony Hopkins. "J'ai écrit ce scénario pour lui, travailler avec lui était un rêve", explique-t-il.

FOCUS


Promising Young Woman vient de remporter l'Oscar du meilleur scénario original. Une évidence tant ce film s'attaque à la culture du viol avec  une précision assassine.

Infos précédentes

Le retour du tapis rouge, le couronnement d'une évidence et un réjouissant palmarès. La 93e cérémonie des Oscars n'a ressemblé à aucune autre ce dimanche 25 avril. Diffusée en direct depuis une gare art déco de Los Angeles - plus propice au respect des règles de distanciation que l'habituel Dolby Theatre -, cette édition 2020 a marqué les retrouvailles du gratin hollywoodien qui ne s'était pas vu depuis un an.

Les organisateurs, qui avaient banni les appels en visio de mauvaise qualité après le désastre des Golden Globes, avaient resserré le nombre de participants par rapport aux années précédentes. Même certains magnats de Hollywood n'avaient pas reçu un carton d'invitation. Un dispositif spécial avait été mis en place dans leurs pays respectifs pour les nommés qui n'avaient pu faire le voyage aux États-Unis.

L'ambiance semblait plus légère qu'à l'accoutumée. Aucun sketch manqué n'est venu perturbé les différentes remises de prix, les nommés étant à chaque fois présentés de manière personnelle par les remettants. Le déroulé de l'évènement a quelque peu été remanié, les discours de remerciements ont été rallongés. À tel point que la soirée a engrangé plus de 30 minutes de retard. Mais qu'importe. Ce qu'on retiendra avant tout de cette 93e édition, c'est sa liste de glorieux vainqueurs.

Le triomphe de Nomadland, qui est reparti avec la récompenses suprême de "meilleur film". Cet hybride de road movie, de drame social et de documentaire qui suit des Américains âgés vivant sur les routes après avoir tout perdu lors de la crise des "subprimes" a aussi offert à sa réalisatrice Chloé Zhao l'Oscar de la meilleure réalisation. Faisant d'elle la deuxième femme seulement de l'histoire de la cérémonie à remporter ce prix.

Les Français ont également brillé loin de LA. Florian Zeller a décroché l'Oscar de la meilleure adaptation pour The Father, Nicolas Becker celui du meilleur son pour Sound of Music. Quant à Colette, ancienne résistante qui fêtait ses 93 ans ce dimanche, elle a aussi vu le court métrage qui lui est consacré repartir avec l'une de ces statuettes dorées si convoitées.

Découvrez le podcast Le Cinema, c’est la vie en mieux

Ecoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée 

Sur APPLE PODCAST 

Sur SPOTIFY 

Sur DEEZER 

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage... 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde enregistre sa journée la plus meurtrière depuis le début de la pandémie

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

La fin du masque en extérieur "bientôt" envisageable, selon Olivier Véran

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.