Accusée de harcèlement, Meghan dénonce "une campagne de diffamation calculée" menée par Buckingham

Accusée de harcèlement, Meghan dénonce "une campagne de diffamation calculée" menée par Buckingham

BATTLE ROYALE – Rien ne va plus entre les Sussex et le palais après la publication par le très sérieux Times d’un article pointant du doigt le comportement de la jeune femme avec le personnel de Kensington Palace du temps où elle y résidait. Une énième déchirure à cinq jours de la diffusion de l’interview du couple chez Oprah Winfrey.

Les armes sont sorties. Des mots aussi tranchants que des lames bien acérées qui devraient laisser de vilaines cicatrices au sein du clan Windsor. Meghan Markle a dénoncé les propos tenus dans un article du Times qui rapportait mercredi qu’une plainte pour harcèlement envers des assistants avait été déposée en octobre 2018 contre la duchesse de Sussex par son ancien secrétaire à la communication.

Dans un communiqué transmis à la presse par son porte-parole, la jeune femme de 39 ans s’est dit "attristée par cette dernière attaque contre sa personne, en particulier en tant que personne qui a elle-même été victime de harcèlement et qui est profondément impliquée dans le soutien de ceux qui ont subi des souffrances et des traumatismes".

Toute l'info sur

Meghan et Harry : l'interview qui fait trembler la couronne britannique

"Elle est déterminée à continuer son travail pour défendre la compassion dans le monde entier et continuera de s'efforcer de montrer l'exemple pour faire ce qui est bien", poursuit le texte relayé par l’AFP et les médias anglo-saxons. Une contre-attaque bien plus douce que celle déjà menée dans l’article du Times par Meghan et Harry. Usant de son droit de réponse, le couple accuse notamment le très sérieux quotidien "d’être utilisé par Buckingham Palace pour colporter un récit totalement faux".

"Appelons un chat un chat : il s’agit d’une campagne de diffamation calculée basée sur de la désinformation trompeuse et blessante. Nous sommes déçus de voir qu’un média donne de la crédibilité à ce portrait diffamant de la duchesse de Sussex. Ce n’est pas une coïncidence que de fausses accusations vieilles de plusieurs années visant à discréditer la duchesse soient transmises aux médias britanniques peu de temps avant qu’elle et le duc ne parlent ouvertement et honnêtement de leur expérience ces dernières années", soulignent leurs représentants du couple qui livrera sa vérité dimanche soir à Oprah Winfrey.

Deux assistants poussés à la démission par "Ouragan Meghan" ?

Déjà enregistrée, cette interview-confession ne devrait pas revenir sur les accusations relayées par le Times. Mais quelles sont-elles justement ? Jason Knauf, l’ancien secrétaire à la communication de Meghan et Harry à Kensington Palace, aurait tiré la sonnette d’alarme six mois après le mariage des Sussex à Windsor. Des membres de leur staff se seraient plaints d’un harcèlement de la part de l’ancienne actrice, certains finissant régulièrement en pleurs. Deux auraient même été poussés à démissionner. À l’époque, le DailyMail révélait qu’elle "bombardait ses assistants" avec des mails et des SMS dès 5h du matin. De quoi lui valoir le surnom de "Hurricane Meghan" (l'ouragan Meghan) dans les couloirs du palais. Des articles similaires s'étaient multipliés fin 2018, nous poussant même à nous demander qui pouvait bien vouloir la peau de Meghan Markle qui était alors enceinte d'Archie.

Lire aussi

The Times avance que le prince Harry a plaidé auprès de Jason Knauf pour que la plainte n’aille pas plus loin. Un rôle d’entremetteur que nient les avocats des Sussex, affirmant qu'aucune rencontre à ce sujet n'a jamais eu lieu. L’article raconte aussi que Meghan a porté lors d’une visite aux Fidji des boucles d’oreilles offertes en cadeau de mariage par le prince saoudien Mohammed Bin Salman, qui a autorisé le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi selon les renseignements américains. Invité à réagir par diverses publications, Buckingham a fait valoir son droit de réserve. En sera-t-il de même lundi matin, quelques heures après des révélations qu'Oprah Winfrey annonce déjà comme "choquantes" ? Rien n'est moins sûr.

Découvrez le parcours de la Députée Laetitia Saint-Paul dans ce podcast d'Expertes à la Une

Écoutez cet épisode et abonnez vous via votre plateforme d'écoute préférée :

- Sur APPLE PODCAST

- Sur DEEZER

- Sur SPOTIFY

« EXPERTES A LA UNE » part à la rencontre de CELLES qui ont des choses à dire.  Leur parole ne sera pas interrompue par le son d’une voix plus forte ou plus grave. Les Expertes seront à l’honneur dans ce podcast car le savoir ne doit pas se  résumer à une moitié de l’Humanité. Les invitées sont des femmes légitimes dans leurs domaines de compétence, leur voix doit être entendue. Parfois trop invisibles, je plonge dans chaque épisode au cœur de leur univers intime ou professionnel, sous la forme d’une conversation pour les mettre dans la lumière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Lire et commenter