Elizabeth II absente d'une cérémonie officielle pour raison de santé

A Londres, la reine Elizabeth II devait apparaître pour la première fois en public depuis son hospitalisation. Mais elle a finalement annulé sa participation à la cérémonie du Souvenir.

ROYAUTÉ - La reine Elizabeth II, contrainte ces derniers temps de réduire ses engagements publics sur avis médical, ne participera à la cérémonie du Souvenir, prévue dimanche 14 novembre, à Londres, contrairement à ce qui était prévu dans son agenda.

Elizabeth II n'apparaîtra pas en public ce week-end. La reine, âgée de 95 ans, n'assistera pas à une cérémonie officielle à Londres, dimanche 14 novembre, comme elle comptait le faire, en raison de son état de santé, a annoncé le palais de Buckingham. "La reine, s'étant fait mal au dos, a décidé qu'elle ne pourra pas assister au service du dimanche du Souvenir d'aujourd'hui au Cénotaphe. Sa Majesté est déçue de manquer la cérémonie", a indiqué l'entourage de la monarque dans un communiqué.

Pas plus tard que jeudi 11 novembre, Buckingham avait pourtant indiqué qu'Elizabeth II avait la "ferme intention" de participer à cette cérémonie en hommage aux victimes des guerres. Elle devait y assister depuis le balcon du ministère des Affaires étrangères. Son fils le prince Charles, héritier du trône, qui fête aujourd'hui même ses 73 ans, déposera une gerbe au nom de sa mère au Cénotaphe, un monument aux morts situé dans le centre de Londres, comme il a pris l'habitude de le faire depuis 2017. 

Lire aussi

Un agenda allégé "pour le confort" de la reine

Cette annulation de dernière minute risque de raviver l'inquiétude des sujets britanniques pour l'état de santé d'Elizabeth II. Le mois dernier, elle avait passé une nuit à l'hôpital dans le plus grand des secrets, après avoir subi des tests médicaux. Sur les conseils de ses médecins, la souveraine a, après cette brève hospitalisation, été priée de se reposer, pour une période d'au moins deux semaines. 

Son agenda a, ainsi, été fortement allégé, l'obligeant à annuler plusieurs engagements pris. Elle a notamment renoncé à son déplacement à la COP26, à Glasgow, en Écosse, se faisant représenter par les princes Charles et William. L'épouse du défunt prince Philip a aussi dû reporter "à contre cœur" un voyage de deux en Irlande du Nord. Un choix "pour le confort" de la reine, avait précisé une source royale au Daily Mail, qui s'était ému, comme la plupart des médias anglo-saxons, de la voir marcher avec une canne lors du centenaire de la Royal British Legion, le 12 octobre dernier, à l'Abbaye de Westminster. 

En vidéo

Santé de la reine Elizabeth II : les Britanniques s'inquiètent

"J'ai parlé à Sa Majesté et elle est en très bonne forme", avait rassuré le Premier ministre Boris Johnson, en marge du sommet du G20 à Rome. Lors d'une visite à Brixton, un quartier de Londres, le prince Charles avait confirmé ses dires. "Elle va bien", avait confié le futur monarque au public. Si elle a arrêté de promener ses corgis, selon The Sun, Elizabeth II a été aperçue, le 1er novembre dernier, au volant de sa Jaguar sur ses terres du château de Windsor, là où elle séjourne désormais à plein temps.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.