Sa demande de grâce refusée, la star de "Tiger King" s’en prend à Donald Trump

Sa demande de grâce refusée, la star de "Tiger King" s’en prend à Donald Trump

RIPOSTE - Dans un message cinglant posté sur Twitter, le célèbre Joe Exotic, star de la série documentaire de Netflix "Tiger King", reproche à Donald Trump de ne pas lui avoir accordé sa grâce, avant son départ de la Maison Blanche. Explications.

73 personnes ont été graciées mercredi 20 janvier par Donald Trump avant son départ de la Maison Blanche… mais Joe Exotic n’en fait pas partie. Depuis plusieurs semaines, l’entourage de cet ancien directeur de zoo de l’Oklahoma 57 ans, star de la série documentaire Netflix Tiger King, militait auprès du désormais ex-président des États-Unis pour être libéré de prison. 

En 2019, Joseph Maldonado-Passage, de son vrai nom, a été reconnu coupable de maltraitance envers les animaux mais aussi d’avoir participé à un complot visant à tuer Carole Baskin, la dirigeante d’un zoo rival. Il purge depuis une peine de 22 ans de prison.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Une limousine l'attendait déjà

"Je vais y jeter un œil !" avait répondu en avril 2020 Donald Trump à un journaliste qui l’interrogeait sur la demande de grâce formulée par Joe Exotic, lors d'un point presse consacré à la pandémie de coronavirus. "Je ne sais rien de Tiger King", avait-il toutefois prévenu. 

Depuis, l’homme d’affaires républicain s’était visiblement penché sur la question. Dans un article publié mardi 19 janvier par Forbes, un proche du prévenu affirmait avoir bon espoir que Joe Exotic soit entendu. Et révélait même qu’une limousine se tenait prête à venir le chercher à la sortie de la prison fédérale où il est incarcéré.

J’étais trop innocent et trop gay pour mériter la grâce de Trump- Joe Exotic sur Twitter

Et puis surprise, ce mercredi : si des célébrités comme les rappeurs Lil Wayne et Kodak Black ont bénéficié de la grâce présidentielle mercredi, au même titre que son ancien conseiller Steve Bannon, Joe Exotic n’a finalement pas eu cette chance. Dans un message posté sur Twitter la nuit dernière, le principal intéressé a exprimé sa déception dans le style outrancier qui le caractérise.  

"J’étais trop innocent et trop gay pour mériter la grâce de Trump", écrit-il. "J’intéressais seulement Don Jr lorsqu’il avait besoin de faire un commentaire sur moi pour booster ses réseaux sociaux. Que j’ai été stupide de croire qu’il défendait une justice équitable. Ses amis corrompus passent en premier."

Un influenceur pas comme les autres

Joe Exotic aurait-il été grisé par sa nouvelle notoriété ? Depuis la diffusion de Tiger King, au printemps dernier, ce personnage haut en couleur fascine. Éphémère candidat à l’élection présidentielle de 2016, il assume à la fois son homosexualité, son goût pour la country music et sa passion des armes à feu.

Et alors que la chaîne CBS a mis en chantier une série de fiction dans laquelle Nicolas Cage jouera son rôle, sa célèbre coupe mulet – nuque longue, tempes rasées – et présentées comme l’une des tendances de 2021 par les magazines de mode. La chanteuse Miley Cyrus et l’actrice Zendaya l’ont notamment adoptée. Pas vous ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - 31.519 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, du jamais vu depuis novembre dernier

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

Lire et commenter