"Selena" : l’icône de la musique tex-mex assassinée par une fan a sa série sur Netflix

L'actrice américaine incarne la légendaire chanteuse Selena dans la série "Selena" sur Netflix.

DANS LA LEGENDE – 25 ans après sa mort tragique, la chanteuse américaine voit sa courte vie portée à l’écran dans un biopic produit par ses proches. Un hommage à celle qui a révolutionné la musique latine et a bouleversé la vie de Jennifer Lopez.

Elle fait partie des artistes dont le seul prénom suffit à soulever les foules. Rien d’étonnant à ce qu’elle ait rapidement été surnommée la Madonna du tejano (que l'on peut traduire par la Madonna de la musique tex-mex). Selena Quintanilla Perez, dite Selena, débarque sur Netflix avec une série retraçant sa carrière aussi foisonnante que sa mort a été tragique.

Le 31 mars 1995, la chanteuse américaine était fauchée au sommet de sa gloire, tuée d’une balle dans le dos par la présidente de son fan-club qu’elle connaissait bien. Un assassinat qui a bouleversé les États-Unis et a fait de la jeune de 23 ans une icône intemporelle.

Selena a popularisé à l’international la musique tex-mex, fusion de rythmes texans, mexicains et européens. Ses tubes, aussi dansants que langoureux, s’écoulent à plusieurs millions d’exemplaires dans un genre musical jusque-là dominé par les hommes. Elle devient la première artiste féminine tejana - l’autre nom du tex-mex  - à remporter le Grammy Award du meilleur album mexico-américain. "Si tu as un rêve, ne laisse personne t’en priver", répétait celle qui a débuté sa carrière à l’âge de 10 ans avec son père Abraham - dont le rôle est tenu par Ricardo Chavira (Carlos dans Desperate Housewives) dans la série Netflix.

Elle a offert à Jennifer Lopez son premier grand succès au cinéma

En l’espace de cinq ans, Selena sort cinq albums. Le dernier Dreaming of you, publié trois mois après sa mort, lui offre son premier numéro un au classement Billboard. Le début d’une gloire posthume qui n’a cessé de s’intensifier depuis. Le procès de son bourreau Yolanda Saldivar, "petite femme sans grâce qui ne vivait que par Selena" comme le rapporte Le Monde à l’époque, est suivi intensément par la presse et par une armée de fans, dévastés par la perte de leur idole. Deux ans seulement après sa disparition, Hollywood met en chantier un biopic. Une certaine Jennifer Lopez est choisie pour incarner la chanteuse. Le film fait d’elle une star et lui permet de décrocher sa première nomination aux Golden Globes. Il fait aussi bouger les lignes dans l’industrie en faveur de la communauté latine. "C’était un film latino, avec une fille latina qui jouait une artiste latina avec un réalisateur latino. Ça voulait dire : 'Elle mérite tout ça'. C’était une affirmation au monde", explique-t-elle à Variety, affirmant que cette expérience "a changé sa vie". Elle pourrait aussi changer celle de Christian Serratos, la Selena de Netflix.

"J’ai vraiment admiré Selena toute ma vie. Elle est l’une des rares femmes mexicaines à être devenue une icône. Elle est devenue une telle pionnière pour des femmes comme moi. Elle a ouvert tant de portes pour moi", souligne auprès de Variety la comédienne d’origine mexicaine de 30 ans, vue dans The Walking Dead et Twilight. Produite par la famille Quintanilla, la série Netflix s’est fait taper sur les doigts par le producteur du film avec Jennifer Lopez. Il réclame aux parents de la défunte un million de dollars, affirmant que les droits de l’histoire de Selena lui appartiennent. Signe que le juteux business autour de l’image de la chanteuse attire les convoitises. 

Immortalisée dans les musées de cire de Madame Tussauds, Selena continue à faire vendre un quart de siècle après sa mort. Son site officiel propose des posters, des casquettes ou encore des colliers signés du nom de la chanteuse qui a aussi son propre musée à Corpus Christi, la ville du Texas où elle a été tuée. Il y a quatre ans, la marque de maquillage MAC a écoulé en moins de 24 heures l’intégralité de la collection spéciale inspirée de l'artiste. Un record. 

Lire aussi

Le détail en plus ? C'est parce que ses parents étaient fans de Selena Quintallina que les parents de la chanteuse Selena Gomez ont choisi de lui donner ce prénom. Nul doute que l'arrivée sur Netflix de la série qui lui est consacrée devrait étendre davantage l'influence de la jeune femme partie trop tôt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : Zazie ira en finale sans personne dans son équipe, une première

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.