"Falcon et le Soldat de l’hiver" viennent sauver le monde avec humour sur Disney+

"Falcon et le Soldat de l’hiver" viennent sauver le monde avec humour sur Disney+

BAD BOYS - Amis communs du retraité Captain America, Sam Wilson et Bucky Barnes mettent de côté leurs différends dans leur propre série dès ce vendredi 19 février. Un duo aussi détonnant qu’imprévisible dont les aventures prennent des airs de "buddy movie" survitaminé à la sauce Marvel.

Le premier est apparu dans six films de l’univers Marvel. Le second dans sept. Alors ce n’était qu’une question de temps avant que Sam Wilson (Anthony Mackie) et Bucky Barnes (Sebastian Stan) héritent enfin des premiers rôles. Falcon et le Soldat de l’hiver donnent leur nom à une aventure de six épisodes dont le premier débarque sur Disney+ dès ce vendredi 19 mars. 

Une série pensée comme un film de six heures et construite autour de la relation explosive entre deux héros que tout oppose. Tout sauf le respect qu'ils portent tous les deux à leur ancien camarade Steve Rogers, alias Captain America.

Ils sont comme le feu et la glace. Sam est impulsif, Bucky est plus froid et plus réfléchi- Malcom Spellman, scénariste

"Faites abstraction de leur ami commun et vous exposerez le véritable état de leur relation. Ils sont comme le feu et la glace. Sam est impulsif, Bucky est plus froid et plus réfléchi. Tout le monde a vu ce clip de 30 secondes dans Captain America : Civil War dans lequel ils se chamaillent à propos du siège de Sam. On est parti de cette alchimie", explique le scénariste Malcom Spellman dans les notes de production. Sam et Bucky sont comme les deux côtés d’une même pièce, seule capable de mettre fin à une menace mondiale incarnée par le vilain Zemo (Daniel Brühl)– déjà présent dans Captain America : Civil War.

Les vannes entre eux fusent autant que les coups contre l’ennemi dans les bandes-annonces dévoilées, teasant une dynamique façon buddy movie entre les deux hommes. Un héritage assumé par la production qui loue l’éventail du genre et cite parmi ses influences Rush Hour, L’Arme Fatale ou encore Bad Boys. Si l’humour est l’une des clés de voûte de l’univers Marvel, il n’est pourtant pas très présent dans le premier épisode – le seul présenté à la presse – qui sert de longue exposition. 

L’occasion de prendre des nouvelles de Sam et Bucky qui, comme la moitié de la planète, ont disparu après le claquement de doigt de Thanos dans Avengers : Infinity War. Pour mieux revenir cinq ans plus tard. L’un est retourné auprès de sa famille en Louisiane, l’autre s’est installé à Brooklyn. Chacun luttant contre ses propres fêlures et ses drames personnels. Entre stress post-traumatique, séances chez le psy et recherche d’identité.

Le lourd héritage du bouclier de Captain America

"Tous les deux sont en quête de leur raison d’être. Bucky traîne un passé très difficile. Il essaie de trouver sa place et de définir son avenir. Idem pour Sam", explique à LCI la réalisatrice Kari Skogland, heureuse d’avoir pu "raconter une histoire qui n’avait encore jamais été racontée". Et qui résonne furieusement avec l’actualité. À la fin d’Avengers : Endgame, Captain America désignait Sam comme son successeur en lui confiant son bien le plus précieux. Son bouclier. Un objet symbolique de l’Amérique qui devient presque un fardeau pour Falcon. "Il a beaucoup de mal à imaginer qu’un Noir puisse représenter le pays alors même qu’il ne se sent pas représenté", commente son interprète Anthony Mackie. Des interrogations qui trouvent un écho encore plus vibrant plusieurs mois après les manifestations Black Lives Matter.

Le scénario a pourtant été écrit bien avant. Si Falcon et le Soldat de l’hiver est la deuxième série Marvel Studios développée pour Disney+ à arriver sur la plateforme après WandaVision, elle est bien la première à avoir été mise en production. Mais la pandémie est passée par là avec le même résultat que le fameux snap de Thanos. Des équipes qui s’évanouissent du plateau de tournage pour mieux y revenir des mois plus tard, dans un monde totalement différent. Là où Wanda et Vision jouaient la surprise et le décalage, Sam et Bucky s’appuient sur les fondamentaux des super-héros du MCU. Un pur shot d’adrénaline où l’action n’a rien à envier à celle qui se joue sur grand écran. La séquence d’ouverture, marquée par une course poursuite aérienne dans le désert, ravira les amateurs de sensations fortes.

Lire aussi

"On a façonné nos séries comme on a façonné nos films, en se disant qu’on avait intérêt à frapper fort dès le départ si on voulait pouvoir en faire un autre", explique le patron de Marvel Studios, Kevin Feige lors d’une conférence de presse virtuelle. De quoi annoncer des saisons 2 pour ses séries sur Disney+ ? Pas tout à fait. "Les personnages vont vraiment aller et venir entre les séries Disney+ et les films Marvel Studios. Parfois ils apparaîtront dans une saison 2, parfois dans un long métrage puis dans une nouvelle saison. Mais nous n’allons pas vous dire qui fait quoi tout de suite", affirme-t-il. Le scénariste Malcom Spellman a lui confirmé à Entertainment Weekly que Falcon et le Soldat de l’hiver serait le point de départ d’au moins trois autres projets Marvel. Sans évidemment dévoiler l'identité des héros concernés...

>> Falcon et le Soldat de l'hiver - un épisode par semaine à partir du vendredi 19 mars sur Disney+

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS appelle à cesser la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter