Sophie Marceau : 5 raisons pour lesquelles on la voit partout

CULTURE
ICÔNE - La France a eu un coup de cœur pour elle un jour de décembre 1980, à la sortie de "La Boum". Un film culte qui a fait de Sophie Marceau la petite fiancée d’un public désireux d’en savoir toujours plus sur elle. Alors que la rentrée approche, elle n’a d’ailleurs jamais fait autant parler d’elle.

Elle est un peu comme la cousine éloignée qu’on aime beaucoup. Celle dont on est ravi d’avoir des nouvelles même si on lui parle peu. Ou pas du tout. Ce n’est pas un hasard si Sophie Marceau a fait la couverture des magazines people presque tout l’été.

  • 1Parce qu’elle est la petite fiancée des Français

    "Dreams are my reality", chantait Richard Sanderson. Ces paroles, Sophie Marceau les a prises au pied de la lettre, faisant de son rêve une réalité. Alors âgée de 14 ans, celle qui s’appelle encore Sophie Maupu décroche le rôle iconique de toute une génération. Elle incarne Victoire Beretton, Vic pour les intimes, l’ado tantôt émouvante tantôt tête à claques de Claude Brasseur et Brigitte Fossey. Elle devient la meilleure amie que les adolescentes françaises voudraient avoir et grandit sous les yeux du public français qui va se prendre un sacré coup de vieux. En novembre, l’actrice fêtera ses 50 ans. Mais pas de quoi l’inquiéter. "Plus je vais vieillir, plus je vais me marrer, vous allez voir !", a-t-elle annoncé ce week-end dans une interview à Version Femina.
  • 2Parce que son compagnon n’est pas un anonyme

    La popularité a ses vilains défauts. En particulier celui d'un public qui veut en savoir plus sur les amours de sa petite fiancée. "J’ai toujours été amoureuse, j’ai cette chance. Et je me suis toujours sentie aimée, ce qui est encore plus fort", expliquait-elle dans Elle en octobre 2014. Mariée à deux reprises, maman de deux enfants (Vincent, 21 ans et Juliette, 14 ans), ses relations ont été d’autant plus scrutées quand sa moitié était (presque) aussi célèbre qu’elle. Ce qui a le don de l’agacer. Mi-juillet, elle officialisait sur les réseaux sociaux son histoire d’amour avec le médiatique chef Cyril Lignac, lui aussi ultra-populaire sur le petit écran. En n’oubliant pas de tacler les photos volées publiées dans les magazines pendant des semaines. "Lisez Tolstoï, faites des mots croisés ou venez gratuitement sur mes réseaux, vous verrez des choses beaucoup plus intéressantes", écrivait-elle.
  • 3Parce qu’elle joue le jeu des réseaux sociaux

    "Je trouve ça génial. J’encourage tous les vieux cons qui n’osent pas se lancer là-dedans à s’y mettre parce que c’est un moyen d’expression extraordinaire", affirme-t-elle dans Version Femina. En octobre 2014, place à Twitter. En mai 2015, alors qu’elle est membre du jury du Festival de Cannes, elle se lance sur Instagram. Et en mars dernier, elle ouvre sa page Facebook. L’actrice de 49 ans y publie des photos, ses récits de voyage et ses coups de gueule. La semaine dernière, elle faisait ainsi vivre à ses fans les coulisses du Festival d’Angoulême. Elle répondra en direct à une session de questions-réponses sur Twitter lundi prochain. Une proximité qui plaît. La preuve : ce sont près de 400.000 personnes qui ont cliqué sur "suivre" ou "j’aime" pour l’ensemble de ses trois comptes.
  • 4Parce qu’elle n’a pas peur de partager ses opinions

    Elle n’a jamais eu sa langue dans sa poche. Surtout quand il s’agit d’évoquer des questions de société. Cet été, Sophie Marceau a réagi avec verve à l’annonce du rejet de la demande de libération de Jacqueline Sauvage, condamnée pour avoir tué son mari violent de plusieurs balles dans le dos. "Encore une fois, le sort des femmes victime de violence est non reconnu par la justice", a lancé sur Instagram celle qui incarne une "Taularde" dans son prochain film, s’interrogeant sur le fait que la prison puisse être un "lieu propice à la 'réflexion'". La semaine suivante, elle taclait la polémique sur le burkini. "Moi, j’ai envie de dire que chacun s’habille comme il veut, à partir du moment où ça propose aucune agressivité (…). C’est un peu pour dévier du problème majeur où personne ne sait très bien quoi faire", a-t-elle déclaré à BFMTV en marge du Festival d’Angoulême. C’est dit.
  • 5Parce qu’elle est en promotion

    Le 14 septembre, Sophie Marceau sera à l’affiche de "La Taularde". Devant la caméra de Mathilde Leroy, elle incarne une jeune femme qui se fait incarcérer pour sauver l’homme qu’elle aime. Alors forcément, avec une date de sortie qui se rapproche, l’actrice se fait de plus en plus présente dans les médias. Pour parler cinéma cette fois.

Et aussi

Lire et commenter