"8 rue de l’Humanité" sur Netflix : à quoi ressemble le film de confinement de Dany Boon ?

"8 rue de l’Humanité" sur Netflix : à quoi ressemble le film de confinement de Dany Boon ?

ÉVÈNEMENT – Disponible ce mercredi sur Netflix, le nouveau film de Dany Boon met en scène les habitants d’un immeuble parisien aux premières heures du confinement. Une comédie douce-amère à part dans la filmographie du champion de l’humour made in France.

"Nous sommes en guerre", lance la voix d’Emmanuel Macron sur les images d’un Paris désert qui ouvrent le nouveau film de Dany Boon. Le discours du 16 mars 2020 appartient à une période déjà lointaine, celle de la prise de conscience de la pandémie, des applaudissements aux balcons pour les soignants et des premières mesures de restriction de liberté… Vous vous souvenez ? 

L’acteur et réalisateur, lui-même confiné dans la capitale, y a puisé l’inspiration d’un "film de confinement", co-écrit avec sa compagne Laurence Arné. Tous les deux se sont donnés le rôle d’un couple comme tant d’autres, ou presque. Journaliste au chômage, Martin panique à l’idée d’attraper le virus tandis que Claire, avocate, goûte aux joies du télétravail. Entre les deux, la petite Louna, témoin des tensions croissantes entre ses parents…

Des personnages qu’on a tous croisés

Autour, le 8 rue de l’Humanité abrite une galerie de personnages qu’on a tous croisés, en vrai ou en virtuel, au cours des 18 derniers mois. Prof de sport, le beau gosse Samuel (Tom Leeb) donne des cours sur Instagram pendant qu’Agathe (Alison Wheeler) sa petite amie enceinte, écrit une chanson sur le virus. Sa femme restée en Belgique, Tony (François Damiens) est débordé par les tâches domestiques et son fils Basile qui joue au drone dans le salon.

Diego (Jorge Calvo), le concierge, s’inquiète lui pour sa femme, hospitalisée après avoir été testée positive. Louise (Liliane Rovère), la patronne du bistrot au rez-de-chaussée, trinque seule à la santé de son mari disparu. Pendant ce temps, le patron loufoque d’un laboratoire d’analyses (Yvant Attal) teste un vaccin maison sur des animaux. Et puis il y a cette mystérieuse locataire qui refuse tout contact avec le reste des habitants…

Avec 8 rue de l’Humanité, titre équivoque, Dany Boon croque les absurdités, les craquages, les hypocrisies, les moments de tendresse et d’angoisse qui ont émaillé le quotidien chacun d’entre nous. Martin, cousin parano du héros du Supercondriaque, permet à l’acteur-réalisateur de déployer son art consommé du burlesque. Bien plus qu’Yvan Attal qui en fait franchement des caisses dans sa blouse de savant fou. François Damiens, en beauf au cœur tendre, est autrement plus convaincant.

Lire aussi

Tourné en vase clos, 8 rue de l’Humanité aurait mérité un montage plus resserré et sans doute moins d’intrigues parallèles. Et si certains personnages comme le couple Samuel-Agathe manquent de consistance, décalque faiblarde des héros de la sitcom Scènes de ménage, la satire gagne en épaisseur dans sa dernière partie lorsqu’elle prend une tournure dramatique inédite dans la filmographie du papa de Bienvenue les Ch’tis

La pandémie aurait-elle durablement changé le champion du box-office ? On le découvrira dans quelques mois puisqu’il planche actuellement sur le scénario de son prochain long-métrage, intitulé La vie pour de vrai. Enfin si vous n’êtes pas abonnés Netflix, sachez que Dany Boon promet que 8 rue de l’Humanité sera diffusé sur une grande chaîne hertzienne dans quelques mois.

>> 8 rue de l'Humanité de et avec Dany Boon. Et aussi Laurence Arné, François Damiens, Yvan Attal. Disponible sur Netflix

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Un rappel vaccinal pour le Covid-19 tous les ans ? "Personne ne sait" mais "c'est plausible", selon Alain Fischer

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.