Sur Facebook, Bertrand Cantat explique qu'il renonce aux festivals d'été et invoque le droit à la réinsertion

Sur Facebook, Bertrand Cantat explique qu'il renonce aux festivals d'été et invoque le droit à la réinsertion

CULTURE
DÉCISION - L'ancien leader de Noir Désir a annoncé lundi soir dans une déclaration à l'AFP renoncer aux festivals d'été pour "mettre fin à toutes les polémiques". Bertrand Cantat maintient en revanche toutes les dates de sa propre tournée, entamée le 1er mars à La Rochelle.

Après l'annulation de deux de ses représentations programmées cet été au festival "Les Escales" de St-Nazaire et à l’"Ardèche Aluna Festival", le chanteur français et ex-leader du groupe Noir Désir Bertrand Cantat a annoncé lundi soir dans une déclaration à l'AFP renoncer à cette tournée des festivals d'été, 15 ans après la mort sous ses coups de l'actrice française Marie Trintignant. "Pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j'ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d'été", a-t-il déclaré à l'agence de presse.


Outre ces deux annulations de représentations, un autre festival censé accueillir Bertrand Cantat a été impacté par ces polémiques. Le conseil départemental de la Manche a en effet fait savoir le 6 mars dernier qu’il ne subventionnerait plus le festival des "Papillons de nuit", où le rocker était toujours programmé le 18 mai prochain. 


Sur Facebook lundi soir, le chanteur a posté un message. Il y répète sa décision puis il écrit : "J'ai payé la dette à laquelle la justice m'a condamné. (...) Je souhaite aujourd'hui, au même titre que n'importe quel citoyen, le droit à la réinsertion. Le droit à exercer mon métier, le droit pour mes proches de vivre en France sans subir de pression ou de calomnie". 

En vidéo

ARCHIVES - Bertrand Cantat en Une des Inrocks fin 2017 : l'interview qui ne passe pas

Les propres concerts de Cantat maintenus

L'ex-leader de Noir Désir a en revanche annoncé maintenir toutes les dates de sa propre tournée, entamée le 1er mars dernier à La Rochelle, dont celle de ce lundi au Rockstore, à Montpellier. Il doit donner ses dernières représentations de cette tournée à Paris les 29 et 30 mai, à l'Olympia.


Dans un entretien accordé à l'émission de France 2 "Stupéfiant", et diffusé en intégralité ce lundi soir, la mère de la réalisatrice et mère de l'actrice Marie Trintignant, Nadine Trintignant, a exprimé sa colère concernant la tournée de Bertrand Cantat. "Je trouve cela honteux, indécent, dégueulasse, qu'il aille sur scène" a-t-elle déclaré avant d'ajouter : "Il va se faire applaudir après avoir tué ?! Même au Moyen-Âge, cela n'a jamais existé."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Bertrand Cantat, l’impossible retour ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter