Taylor Swift ne pourra pas juger un présumé violeur

CULTURE

JUSTICE - Appelée à Nashville comme jurée au procès d’un homme accusé de viol, Taylor Swift a été récusée. Elle a évoqué les attouchements dont elle a été victime pour expliquer son incapacité être impartiale.

Si elle n’a pas assisté aux MTV Music Awards ce n’est pas à cause de la présence de son ex Calvin Harris ou de celle de son ennemi Kanye West mais parce qu’elle était occupée ailleurs. Taylor Swift a, en effet, dû se présenter lundi dans un tribunal de Nashville, dans le Tennessee. L’interprète de "Shake It Off" avait été appelée comme jurée dans le cadre du procès d’un homme accusé d’enlèvement et de viol. 

Mais la chanteuse de 26 ans a été récusée lorsqu’elle a admis ne pas pouvoir faire preuve d’impartialité à cause de son histoire personnelle. Une récusation qui n'a pas empêché les autres jurés de faire le plein de selfies avec la star.

En octobre 2013, Taylor Swift a porté plainte contre David Mueller, un animateur radio de Denver, pour agression sexuelle. Les faits remonteraient à juin 2013. Alors qu’elle se faisait photographier en sa compagnie avant de monter sur scène pour un concert, Taylor Swift aurait subi des attouchements au niveau des fesses. David Mueller, qui a perdu son emploi à cause de ces révélations, a également attaqué Taylor Swift pour fausses accusations. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter