Alix éliminée de "Koh-Lanta" : "J’ai attisé la colère de certains mais j’espère qu’ils s’en remettront !"

Alix éliminée de "Koh-Lanta" : "J’ai attisé la colère de certains mais j’espère qu’ils s’en remettront !"

INTERVIEW – Devancée par le revenant Ugo dans l’arène, Alix a été éliminée aux portes de l’orientation, mardi soir. Presque une victoire pour la candidate souvent menacée lors des conseils depuis le début de "Koh-Lanta : la légende".

Elle se relève toujours, ou presque. Sur la sellette dès les premières heures de "Koh-Lanta : la légende", Alix s’est hissée jusqu’à l’avant-dernier épisode grâce à ses performances sportives et son goût pour la stratégie. Mais mardi 7 décembre au soir, elle n’a rien pu faire face à Ugo, impressionnant lors de l’ultime épreuve dans l’arène…

Après avoir battu Loïc et Christelle sur l’épreuve précédente, pensiez-vous être qualifiée pour l’orientation ? 

Oui j’étais persuadée qu’en les battant, j’allais direct à l’orientation ! (Rires). Alors quand Denis est venu m’annoncer qu’il restait encore une étape, j’étais trop fanée ! Tellement ! (Rires). En même temps j’étais fière de cette victoire parce qu’elle n’était pas vraiment pas aisée.

Et lorsque vous voyez débarquer Sam et Ugo, vous vous dîtes quoi ?

Je me dis clairement que je suis dans la mouise ! Même si j’avoue que j’ai moins peur de Sam. C’est un très bon aventurier, mais je savais que dans l’arène, ce sont plutôt des épreuves d’agilité. Or, Sam a tendance à se laisser envahir par le stress. En revanche, quand j’ai vu Ugo arriver, je me suis dit "Oh non pas lui !". Avec son vécu dans l’arène, je savais qu’il allait être fort.

On ne parle pas assez de tout ce qu’on inflige à nos corps : on ne dort pas, on ne mange pas...- Alix

Sur cette épreuve, on a l’impression que vous allez vite trouver le chemin du labyrinthe comme Ugo. Et puis non… Que s’est-il passé ? 

En fait il y a une encoche que je ne trouve pas. Celle qui peut me faire passer au-dessus. Et tout le long, je reste dans la même zone. Dans ma tête, je commence à bouillonner, alors je reviens en arrière et je reste bloquée. Et puis j’ai changé plusieurs fois de techniques, ce qui fait que je m’emmêle les pinceaux...

Et voir Ugo avancer vers le sommet, ça met encore plus la pression ? 

J’essayais de rester dans ma bulle, mais c’était difficile de ne pas le regarder. Et puis lorsque je le vois aux trois quarts, là je me dis que ça va être chaud. Tant qu’on n’a pas éteint ton flambeau sur "Koh-Lanta", tu restes dans le game. Mais là j’avoue que j’étais tendue...

Quelques mois seulement se sont passés entre "Koh-Lanta : les 4 Terres" et ce all-stars. Avez-vous hésité avant de repartir pour une aventure ?

Moi, je suis toujours prête pour refaire un "Koh-Lanta", peu importe le temps. C’est plus l’impact physiologique de cette aventure sur mon corps qui me titillait un peu. On ne parle pas assez de tout ce qu’on inflige à nos corps en faisant ce genre d’émission. On ne dort pas, on ne mange pas, on est vraiment poussé dans nos limites. Mais je suis une passionnée de "Koh-Lanta". Et même si la deuxième a été plus compliquée que la première, je n’arrêterai jamais de dire que c’est une aventure incroyable. Sans hésitation.

Moi, je sais qui je suis dans la vraie et quand mes proches me disent que j’ai fait les bons choix, c’est tout ce qui compte- Alix

Dans les deux aventures, vous n’avez jamais fait l’unanimité auprès des autres candidats. À quoi est-ce lié ? Votre côté très sportif ? Votre assurance, du moins en apparence ? 

Dans ma tête, j’ai fait deux aventures différentes. Dans la première, j’étais beaucoup trop dure avec moi, un peu fermée. Quand je me mets dans le jeu, je m’y mets à fond et peut-être que ça déplait à certains. Dans la deuxième, j’appréhendais de me retrouver avec des gens qui se connaissaient. Ce qui est arrivé. Avec Loïc et Alexandra, on était là, venant de "Koh-Lanta : les 4 Terres", face à ce noyau d’anciens. On savait que ça allait être chaud. Et moi j’avais deux choix : soit je me laissais éliminer dans les premiers, soit je mettais un coup de pied dans la fourmilière, quitte à assumer l’impact que ça pouvait avoir sur les réseaux sociaux.  C’est ce que j’ai préféré faire et je suis arrivée jusque-là. Effectivement, on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais je crois que sur la première saison, personne n’a mal parlé de moi. Sur la seconde, j’ai attisé la colère de certains, au motif que je leur ai coupé l’herbe sous le pied. Mais je ne suis pas quelqu’un de détestable. Ce sont plus certains candidats qui associent leur colère à mon nom parce qu’ils ne sont pas allés bien loin. J’espère qu’ils s’en remettront et qu’ils ne vont pas se faire un ulcère à l’estomac ! Moi, je sais qui je suis dans la vraie vie et quand mes proches me disent que j’ai fait les bons choix, c’est tout ce qui compte.

Je dis souvent que je n’étais pas partie là-bas pour me faire des amis… or j’y ai rencontré la personne qui partage désormais ma vie !- Alix

Vous avez fait votre premier "Koh-Lanta" peu après la disparition de votre sœur. Est-ce que cette aventure vous a aidé à faire le deuil, ou du moins à être plus forte face à l’épreuve ?

Le deuil, je le ferai tous les jours jusqu’à la fin de ma vie. Mais je pense que ça a été une étape. Ma première aventure m’a aidé à prouver des choses à mes proches, leur montrer que je pouvais avoir confiance en moi. La seconde, c’était pour me prouver à moi-même que j’avais la force physique et morale, sans prétention. Que j’étais toujours une dure à cuire !

Sur la première saison, vous avez fait la rencontre de Mathieu, qui est aujourd’hui votre compagnon. C’est la plus belle des victoires, non ? 

Je dis souvent que je n’étais pas partie là-bas pour me faire des amis… or j’y ai rencontré la personne qui partage désormais ma vie ! Ça fait bientôt un an et demi que Mathieu est à mes côtés et c’est quelque chose de formidable. Il y aussi Sébastien qui est devenu notre ami, on va régulièrement le voir en Ardèche pour nous ressourcer. On fait aussi les fêtes de fin d’année là-bas. C’est la famille, quoi !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mathieu Blanchard (@mathieu_kohlanta)

Mathieu avait quitté le jeu sur blessure. N’a-t-il pas lui aussi envie de refaire "Koh-Lanta" ?

Tout le monde en a envie. Mais aujourd’hui, Mathieu brille dans son métier puisqu’il est athlète pro d’Ultra-Trail. Si demain la porte s’ouvre pour lui, je crois qu’il pencherait plus pour le oui que pour le non. Mais aujourd’hui il est plus focalisé sur sa carrière de sportif et c’est aussi mon objectif de l’emmener le plus loin possible puisque je fais partie de l’équipe qui l’entoure.

Lire aussi

Et vous Alix, où en êtes-vous de vos projets professionnels ? Êtes-vous toujours pompier volontaire ? 

Depuis le décès de ma sœur, j’ai décidé de vivre les opportunités qui s’offrent à moi au jour le jour. Je fais officiellement partie de l’équipe de Mathieu, je m’occupe de lui sur ses compétitions et on est amenés à beaucoup voyager. Le mois dernier, on a fait une compétition en Afrique du Sud, par exemple. Côté pompier volontaire, je suis en indisponibilité, mais je n’ai pas démissionné parce que je n’arrive pas à lâcher ça. Sinon je suis toujours coach sportif et j’ai de beaux projets pour 2022. Après avoir fait un malaise sur le dernier Marathon des Sables, j’ai été réinvitée à la prochaine édition qui aura lieu fin mars-début avril. Et je compte bien prendre ma revanche !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.