"The Voice All Stars" : le show délirant de Frédéric Longbois a amusé les coachs "comme des fous"

"The Voice All Stars" : le show délirant de Frédéric Longbois a amusé les coachs "comme des fous"

SURPRISE - Désireux d’offrir "un moment de magie", le demi-finaliste de la saison 7 a prouvé qu’il avait plus d’un tour dans son sac en proposant une interprétation dynamique et costumée de "Cho Ka Ka O" d’Annie Cordy. Un savoureux moment d’évasion musicale.

Aucun fauteuil ne s’est retourné. Mais "le moment de magie" promis par Frédéric Longbois était bien là. Artiste parmi les plus excentriques de l’histoire de "The Voice", il a marqué la saison 7 du programme avec une reprise inoubliable de "Bécassine" de Chantal Goya avant de se hisser jusqu’en demi-finale.

"C’était assez inattendu", commente-t-il alors qu’il retrouve la scène de l’émission pour son édition All Stars. "Revenir ici me donne beaucoup de joie (…). j’ai vraiment l’impression d’être en famille", souligne le chanteur de 57 ans qui va livrer une prestation aussi loufoque qu’émouvante.

Avec ou sans ananas, ça me fait toujours tellement plaisir de te revoir- Mika à Frédéric Longbois

Venu "donner du bonheur aux enfants et aux grandes personnes", il fait sien l’un des tubes les plus cultes d’Annie Cordy. Sur "Cho Ka Ka O", Frédéric Longbois fait le show jusque dans sa mise en scène. Derrière son piano, il enlève sa veste pailletée et dévoile une chemise aux manches colorées, ainsi qu’un accessoire assez indescriptible accroché dans son dos et composé de fleurs et d’ananas. Mika se lève et va danser devant ses camarades, les incitant à se retourner sans lui-même appuyer sur son buzzer. 

Lire aussi

L’aventure de Frédéric Longbois dans cette édition All Stars de The Voice s’arrêtera là. "On ne s’est pas retourné parce qu’on connaissait un peu l’issue. On savait qu’on aurait à chaque fois des tableaux rigolos et funs", explique Florent Pagny. "On s’est amusé comme des fous. Mais ce n’était pas juste rigolo, tempère Mika. Il y a eu aussi vraiment des moments de tendresse qui nous ont étonnés". "Avec ou sans ananas, ça me fait toujours tellement plaisir de te revoir", ajoute-t-il à celui qui avait rejoint son équipe il y a trois ans. Mais pas de quoi décontenancer le quinquagénaire qui est reparti en coulisses en souhaitant "une bonne saison" aux cinq coachs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Guadeloupe : les autorités sanitaires déposent une dizaine de plaintes après des menaces de mort

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.