Comment la production de "The Voice" a-t-elle géré l'exclusion de The Vivi ?

Comment la production de "The Voice" a-t-elle géré l'exclusion de The Vivi ?

AU REVOIR - Le candidat qui s'était qualifié aux auditions à l'aveugle a été exclu du télé-crochet alors quel les Battles avaient déjà été tournées. La production ne diffusera donc pas sa performance ce samedi.

Ce samedi soir, il manquera à l'appel. Alors qu'il avait été encensé par les coachs à l’issue de son audition à l’aveugle sur Suicide social, d'Orelsan, The Vivi ne fera pas partie de la dernière session des Battles de "The Voice". Le candidat, qui avait pourtant gagné son ticket, a été exclu du télé-crochet deux jours après son passage télé en raison de la résurgence de tweets ouvertement islamophobes et homophobes postés sur son compte.

Toute l'info sur

The Voice 2021

Bien que le jeune homme ait présenté ses excuses, cela n'a pas suffi. "Ces tweets sont à l’opposé des valeurs d’inclusion et de tolérance prônées par The Voice comme en atteste la diversité des talents. Ces messages sont également contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice”, avait fait savoir ITV Studios France, producteur du télécrochet.

Une histoire qui rappelle l'affaire Mennel

Si sa performance a déjà été filmée, la production de "The Voice" a pris la décision de ne pas la diffuser, comme l'expliquera Nikos ce samedi soir à l'issue de l'émission. Conséquence du départ du rappeur de 21 ans, qui avait gagné sa Battle, son coach Vianney se retrouve avec une équipe composée de sept talents, contre huit pour Amel Bent, Marc Lavoine et Florent Pagny. 

Lire aussi

Ce n'est pas la première fois que "The Voice" se retrouve face à un casse-tête du même genre. On se souvient du départ de Mennel, candidate en 2018, qui s'était retrouvée dans l'œil du cyclone après la publication de tweets jugés complotistes. À l'époque, la jeune chanteuse a fait le choix de quitter d'elle-même le programme "par dignité", comme l'avait expliqué son avocat à BuzzFeed. Un départ qui avait permis à Casanova, son adversaire lors de la dernière épreuve, d'être repêché et d'accéder aux directs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter