Théâtre : "Un amour qui ne finit pas", quand l’humour soigne les affres de l’amour

DirectLCI
Une épouse aliénante et qui veut tout contrôler. Face à elle, un homme qui entretient une relation épistolaire avec une femme rencontrée dans une cure thermale. Léa Drucker, une des interprètes, salue cette "démesure et folie". Cette pièce d’André Roussin, présentée au Théâtre de l’Oeuvre à Paris, a été revisitée avec une mise en scène pleine d’humour, signée Michel Fau.

Plus d'articles

Lire et commenter