Tir mortel sur le tournage de "Rust" : Alec Baldwin visé par une plainte pour "négligence"

L'acteur s'est exprimé pour la première fois depuis qu'il a tué accidentellement un membre de l'équipe de son nouveau film "Rust". Il a plaidé à nouveau pour un meilleur contrôle des armes sur les plateaux de tournage.

JUSTICE – Un des techniciens du western endeuillé par la mort accidentelle d’Halyna Hutchins attaque l’acteur américain responsable du tir ainsi que la production et l’armurière du film. Il dit notamment souffrir de "détresse émotionnelle grave" depuis les faits.

Il a été l’un des premiers à se précipiter vers Halyna Hutchins après la détonation. Serge Svetnoy, éclairagiste sur le tournage du film Rust, a décidé d’attaquer en justice Alec Baldwin, la production, l’assistant réalisateur David Halls ainsi que l’armurière du film Hannah Gutierrez-Reed après le tir qui a coûté la vie à la directrice de la photographie, le 21 octobre dernier. 

Toute l'info sur

Alec Baldwin auteur d'un tir mortel lors du tournage d'un western

Une plainte pour "négligence" a été déposée devant un tribunal de Los Angeles et accuse l’équipe d’avoir "totalement manqué à ses responsabilités, d’avoir violé les règles les plus élémentaires de l’industrie concernant l’utilisation et l’entretien des armes à feu et des munitions". "Leur conduite a causé des blessures au plaignant", poursuit le texte relayé par l’AFP et Variety.

Il n'y avait aucune raison pour qu'une balle réelle se trouve dans ce revolver- Serge Svetnoy, éclairagiste sur le tournage de "Rust"

Serge Svetnoy raconte qu’il se trouvait près d'Alec Baldwin au moment du tir et qu’il a été assourdi par la détonation du revolver. Il dit avoir senti les résidus de poudre sur son visage avant d’aller porter secours à Halyna Hutchins. "Alors que je la portais, j’ai remarqué que ma main dans son dos commençait à se couvrir de sang", écrit-il dans sa plainte. 

"Les 20-30 minutes (après l’arrivée des secours) ont semblé être les plus longues de la vie du plaignant alors qu’il essayait d’aider et de réconforter Madame Hutchins, regardant impuissant sa conscience s’effacer", poursuit le texte. "Dépassé par l’émotion, le choc, le deuil, le traumatisme et l’anxiété, il s’est effondré et a pleuré", ajoute encore la plainte qui décrit une "détresse émotionnelle grave".

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Alec Baldwin, auteur d'un tir mortel en plein tournage

Lire aussi

"Il n'y avait aucune raison pour qu'une balle réelle se trouve dans ce revolver ou où que ce soit sur le tournage de Rust", souligne la plainte. L'avocat de l'armurière a, lui, évoqué la piste d'un "sabotage" et a réclamé une enquête "sur la façon dont les munitions réelles sont arrivées dans la boîte de balles factices". Une hypothèse déjà rejetée par la procureure du comté de Sante Fe qui a affirmé n'avoir "aucune preuve" allant dans ce sens.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.