Un musicien retrouve son violon rare oublié dans une Autolib'

CULTURE
DirectLCI
L'OEIL DU WEB. Gilles Henry, un soliste de l’Orchestre de Paris qui avait oublié son violon rare dans une Autolib’, a finalement pu retrouver son instrument, près d'une semaine après l'avoir égaré. Son appel relayé sur les réseaux sociaux lui a permis de remettre la main sur son "Lorenzo Storioni" fabriqué en 1785.

Sur le même sujet

Lire et commenter