"Une liberté ultime et souveraine" : Line Renaud appelle les députés à légaliser l'euthanasie

"Une liberté ultime et souveraine" : Line Renaud appelle les députés à légaliser l'euthanasie

ENGAGEMENT - Dans une lettre ouverte publiée sur les réseaux sociaux, la comédienne Line Renaud, 92 ans, appelle les députés à défendre le projet de loi créant un droit à l’euthanasie. Un texte qui a toutefois peu de chance d’être adopté lors de son premier examen à l’Assemblée, ce jeudi.

C’est selon elle "un progrès essentiel qu’on ne doit plus empêcher". Line Renaud, 92 ans, prend position en faveur du projet de loi créant un droit à l’euthanasie pour les patients souffrant d’une pathologie incurable, dans une lettre ouverte aux députés mise en ligne ce week-end.

L’Assemblée nationale doit examiner à partir du jeudi 8 avril ce texte "donnant et garantissant le droit à une fin de vie libre et choisie", présenté par le député Olivier Falorni, du groupe Libertés et Territoires. Il a cependant peu de chance d’être adopté en première lecture, puisque quelques 3.000 amendements ont été déposés, la plupart par les députés LR qui y sont farouchement opposés.

Ayant vécu libre et digne, je ne peux imaginer mourir enchaînée et contrainte- Line Renaud

"Le 8 avril, vous aurez à examiner un texte très important. Capital même! Capital parce qu'il touche à notre bien le plus précieux, la liberté", écrit Line Renaud. "Notre liberté ultime et souveraine. Celle de mourir dans la dignité ! Ayant vécu libre et digne, je ne peux imaginer mourir enchaînée et contrainte. Si notre vie nous appartient, il doit absolument en être de même pour notre mort."

"J'ai partagé des fins de vies ô combien douloureuses", continue Line Renaud. "Celle de mon mari, de ma mère, de tant de malades du Sida. La dernière en date est celle de la mère d'une amie qui travaille à mes côtés depuis très longtemps. Elle a dû supporter une souffrance atroce que la loi actuelle n'a pas un instant permis de soulager. Aussi admirables soient-ils, les médecins n’ont pas été en mesure d’empêcher ce calvaire et cette femme ne s'est pas éteinte paisiblement, dignement, ainsi qu'elle le souhaitait."

Lire aussi

Ce combat n’est effectivement pas nouveau pour Line Renaud puisqu’elle est la marraine de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), présidée par l’adjoint à la mairie de Paris Jean-Luc Romero-Michel. "Songez à notre humanité et faites que notre liberté demeure entière jusqu’au dernier souffle. Votez ce texte !", conclut la comédienne en s'adressant aux parlementaires. Sera-t-elle entendue ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Lire et commenter