Vianney vit "son rêve d’enfant" en lançant "Vrai par Vianney", sa marque de vêtements

Vianney vit "son rêve d’enfant" en lançant "Vrai par Vianney", sa marque de vêtements

TALENT CACHÉ – Aussi habile avec les mots qu’avec une aiguille, le chanteur a mis en vente ce lundi 21 juin la toute première collection qu’il a entièrement dessinée.

Le rendez-vous était donné à midi piles. Vianney a officiellement lancé ce lundi un projet qu’il laissait devenir depuis trois jours sur les réseaux sociaux. "Ces derniers mois, j’ai travaillé en secret pour réaliser un de mes rêves d’enfant. On ne m’a pas appris la musique mais j’ai étudié la couture et le dessin", expliquait celui qui s'est décidé à créer sa propre marque de vêtements. 

Son nom ? Vrai par Vianney, "des pièces de la vie quotidienne pour les filles et les garçons de tous les âges, aux couleurs de son univers", prévient le site. Des produits mis en vente, pour le clin d'œil, un jour de fête de la musique.

Avant de chanter, il a étudié la mode

Passionné de couture depuis l’enfance, le chanteur de 30 ans a suivi des études de mode à l’ESMOD Paris avant de percer dans la chanson. L’interprète de "Beau-papa" peut enfin mettre en application ce qu’il a appris en cours, car c’est lui qui "dessine, ajuste les coupes, les matières et les couleurs" de cette première collection qui comporte une vingtaine de pièces. "À la base, je n’avais même pas prévu d’enregistrer un seul album. Je voulais faire des robes haute couture", racontait-il à Paris Match il y a trois ans. Vrai par Vianney reste une affaire familiale, car c'est la mère du coach de "The Voice" qui gèrera la petite entreprise.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vrai Par Vianney (@vraiparvianney)

Lire aussi

Comptez 80 euros pour un sweat à capuche siglé, 35 euros pour un t-shirt et 20 euros pour deux paires de chaussettes. Un peu cher, nous direz-vous ? De premiers commentaires saluaient déjà "une collection sympathique" mais regrettaient qu'elle soit "peu abordable pour tout le monde". Vianney préfère parle de "prix juste" pour ses créations produites "en petites quantités", louant une chaîne de production "responsable" . Car oui, la qualité se paie aussi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

EN DIRECT - Quarantaine pour les Français vaccinés au Royaume-uni : "C'est excessif", dénonce Beaune

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, malgré l'argent en aviron

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.