VIDEO - 3 bonnes raisons de se plonger dans l’expo David Hockney à Beaubourg

DirectLCI
INCONTOURNABLE - Le Centre Pompidou célèbre les 80 ans de l’artiste britannique David Hockney à l’occasion d’une grande rétrospective qui débute avec les beaux jours. Plus de 160 œuvres – peintures, photos, vidéos – à découvrir jusqu’au 23 octobre prochain.

Icône de l’art contemporain, le Britannique David Hockney, 80 ans en juillet prochain, fait l’objet d’une riche et somptueuse rétrospective qui ouvre ses portes ce mercredi au Centre Pompidou, à Paris. L’exposition incontournable de l’été ? LCI vous explique pourquoi…

Parce que son style est inimitable

Des couleurs vives. Une technique fascinante, mêlant peinture et photographie, au service d’une science éprouvée de l’abstraction… Elevé dans la ville ouvrière de Bradford, formé au Royal College of Art de Londres, David Hockney s’est encanaillé – et révélé – au contact de la Californie qu’il a découvert au début des années 1960, en pleine révolution sexuelle. Elle inspirera son œuvre la plus célèbre, "A bigger splash" (1967), sans doute le plongeon dans une piscine le plus stylé de l'Histoire de l’art. Mais il y a évidemment bien plus à découvrir... 

Parce que son œuvre raconte sa vie

La rétrospective proposée par le Centre Pompidou, en collaboration avec la Tate Britain de Londres et le Metropolitan Museum de New York, couvre 60 ans de la carrière du peintre à travers 160 œuvres. Ce parcours artistique et biographique offre, en creux, le portrait d’un éternel dandy aussi fascinant que malicieux, qui n'a cessé de croquer son entourage. "Quand on connait les gens, quand on a une relation avec eux, c’est beaucoup plus intéressant de les représenter", a-t-il confié aux équipes de TF1, à l’occasion d’une visite très privée. "C’est mon moyen de communiquer avec eux."

Parce qu’il est toujours aussi créatif

Installé en Californie depuis le début des années 1990, David Hockney continue de peindre, d’innover, de chercher. Inlassablement. Beaubourg expose ainsi plusieurs œuvres récentes, toujours aussi saisissantes, de celui qui s’est fait aménager une poche spéciale dans son costume pour accueillir son iPad, carnet à dessin numérique qui ne le quitte jamais. Peut-être croiserez-vous David Hockney au gré de ses pérégrinations artistiques puisqu’il a prévu de fêter ses 80 ans à Paris, le 9 juillet prochain.

>> David Hockney au Centre Pompidou, du 21 juin au  23 octobre 2017. De 11h à 21h ou de 11h à 23h. Nocturnes jusqu'à 23h tous les jeudis soirs. Plus d'infos sur centrepompidou.fr

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter