VIDEO - À peine arrivé, déjà vandalisé : Banksy ne passe pas inaperçu sur les murs de Paris

VIDEO - À peine arrivé, déjà vandalisé : Banksy ne passe pas inaperçu sur les murs de Paris

INSOLITE - Depuis quelques jours, des œuvres attribuées à l’artiste britannique Banksy fleurissent sur les murs de Paris. L’un d’entre eux, recouvrant une croix gammée, dans le XVIIIe arrondissement, a déjà été vandalisé. Explications.

C’est une légende moderne de l’art contemporain. Le Britannique Banksy, dont l’identité reste à ce jour secrète, en dépit de multiples rumeurs, s’est emparé depuis quelques jours des murs de Paris. Une demi-douzaine de graffs repérés dans l’est de la capitale, et qui circulent sur les réseaux sociaux. Sur l’un d’eux, situé porte de la Chapelle, l’artiste a recouvert une croix gammée par une petite fille noire en train de tagger des motifs roses. Il n’a pas choisi l’emplacement au hasard puisqu’il se situe à proximité de l’ancien centre de premier accueil (CPA) des réfugiés du XVIIIe arrondissement, fermé le 31 mars dernier. Elle a depuis été vandalisée, recouverte de bombe aérosol bleue… 

Les graffs réalisés par Banksy ces derniers jours ont été repérés dans les, IVe, Ve, XVIIIe et XIXe arrondissements...

Ce n’est pas la première fois que Banksy réalise une œuvre en France, encore moins qu’il s’inspire de la crise des migrants. En décembre 2015, il s’était rendu à l’entrée de la "jungle" de Calais pour y représenter notamment Steve Jobs, un baluchon sur l’épaule et un vieux modèle d’ordinateur d’Apple dans la main. Un porte-parole de l’artiste avait expliqué à l’époque au "New York Times" qu’il s’agissait d’une référence au père biologique de Steve Jobs, Abdulfattah "John" Jandali, un Syrien parti vivre aux Etats-Unis.

Les œuvres réalisées ces dernières heures à Paris par Banksy n’ont pas été commentées pour l’heure. Mais elles ne le sont pas toujours. En revanche, il est fréquent qu’elles soient vandalisées, voire détruites. Par malveillance en raison de son militantisme. Ou par mégarde : au printemps 2017, une équipe de maintenance a repeint le mur d’un hôtel en Jamaïque où l’artiste avait travaillé. Une perte estimée à plus de 4,5 millions d’euros… Selon une étudié publié en septembre 2017 par l’institut ArtPrice, Banksy est aujourd'hui l’un des dix artistes contemporains les plus vendus au monde. 

Lire aussi

D’après un sondage réalisé à l'été 2017 à l’initiative de la National Gallery de Londres, "La petite fille au ballon", un pochoir de Banksy réalisé en 2002, et représentant une petite fille en train de lâcher un ballon en forme de cœur, sur la façade d’un magasin du quartier de Shoreditch, a été désignée comme l’œuvre d’art préférée des Britanniques. Elle a depuis été détachée et a été vendue aux enchères en 2014 pour environ 560.000 euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'interdiction de la manifestation pro-palestinienne à Paris confirmée en justice

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital, moins de 4400 malades en réanimation

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

EN DIRECT - Traque dans les Cévennes : "L'hypothèse privilégiée, c'est qu'il est toujours dans la zone"

Retarder l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer améliore l'immunité, selon une étude anglaise

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.