VIDÉO – "J'ai été propulsée là-dedans comme un spermatozoïde !" : Al.Hy revient dans "The Voice All Stars"

VIDÉO – "J'ai été propulsée là-dedans comme un spermatozoïde !" : Al.Hy revient dans "The Voice All Stars"

RENCONTRE – Finaliste de la toute première saison de "The Voice" à l'âge de 17 ans, la Nordiste Al.Hy retente sa chance une décennie plus tard dans l’édition "All Stars" du programme qui débute ce samedi soir sur TF1. La Nordiste, au timbre toujours aussi envoûtant, nous a raconté ses attentes avant ses retrouvailles avec les téléspectateurs.

Dans un monde parfait, Al.Hy aurait remporté la première saison de "The Voice" en 2011. Timbre rocailleux, sensibilité à fleur de peau, choix de chansons parfaits, coachs unanimes… Les téléspectateurs de TF1 en ont décidé autrement, lui préférant Stephan Rizon en finale. Et malgré un premier opus réussi paru trois ans plus tard, l’excellent Alphabête, la protégée de Jenifer a peu à peu disparu des radars, malgré une poignée de singles publiés ici et là. 

Au début de l’été, c’est elle qui, la première, s’est produite pour les journalistes venus découvrir les premières images de l’édition all stars du programme à la Seine Musicale. Dans la pénombre, assise derrière un grand piano, elle a interprété le tube "What’s Up ?" de 4 Non Blondes comme lors de cette fameuse audition à l’aveugle où elle avait fait se retourner les quatre coaches… Dix ans plus tard, impossible de ne pas avoir les poils qui se dressent sur les bras, encore une fois.

J’avais besoin de quelque chose de concret dans ma vie parce que ça faisait quelques années que je rêvais beaucoup ma carrière- Al.Hy

"Cette saison, j’ai accepté tout de suite parce qu’on m’a dit ‘écoute, c’est la fête, ça va être super !", explique-t-elle en souriant lorsqu’on la rencontre, s'exprimant d'une voix douce qui tranche avec ses performances volcaniques au micro. "J’avais besoin de quelque chose de concret dans ma vie parce que ça faisait quelques années que je rêvais beaucoup ma carrière", poursuit-elle, soudain plus grave. "J’écrivais beaucoup de chansons mais je pense que j’avais besoin d’un petit truc réel… Alors, yolo !".

De sa première audition à l’aveugle, à l’âge de 17 ans, Al.Hy avoue qu’elle n’a gardé aucun souvenir précis. "J’étais tellement déboussolée", explique celle qui était encore étudiante à Tourcoing lorsqu’elle s’est présentée devant les fauteuils rouges. "J’avais l’impression d’être presque droguée, en fait. Mais c’est devenu presque un repère dans ma vie. J’ai l’impression que quand je n’ai pas de souvenir, c’est bien !".

Lorsqu'on lui demande si l'émission a changé sa vie, elle se marre : "Oui, elle a changé ma vie, même si elle venait tout juste de commencer ! Elle n'avait pas commencé depuis longtemps, mais elle a été bien chamboulée. La musique, c'était un monde que je ne connaissais pas du tout. J'ai été propulsée là-dedans comme un spermatozoïde... tout jeune, mais motivé quand même !".

Lire aussi

Comme beaucoup de candidats de "The Voice All Stars", Al.Hy ne prend évidemment pas la compétition à la légère. Mais pour elle, l’important est ailleurs. "Mon enjeu principal, c’était de ressentir. J’avais vraiment envie d’avoir une claque ou deux, des papillons dans le ventre. Des trucs pour enrichir mon spectre intérieur. Pour avoir aussi des trucs à raconter après, en chansons par exemple", raconte la jeune femme qui planche sur un nouveau répertoire et l’univers visuel qui l’accompagne.

Et si elle avait un conseil à donner à de futurs candidats ? "Pendant longtemps j’aurais dit que mon conseil… c’est de ne pas en donner ! Mais c’est un peu facile", avoue-t-elle. "Aujourd’hui je dirais qu’il est important d’apprendre à se découvrir, de chercher ce qu’on veut faire parce que c’est ça qui est important. Parce qu’on sera toujours propulsé par quelque chose, The Voice ou autre. Mais il ne faut pas se tromper de priorité : la première, c’est de savoir ce qu’on veut et ce qu’on est."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : les militants LR ont préféré le congrès à la primaire pour désigner leur candidat

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Taux d'incidence du Covid-19 : où en est l'épidémie en France ?

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Élections en Allemagne : le chef de file conservateur Armin Laschet commet une bourde en votant

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.