Amandine Petit aux portes du top 10 de Miss Univers : "C’est un résultat assez incroyable"

Amandine Petit aux portes du top 10 de Miss Univers : "C’est un résultat assez incroyable"

INTERVIEW – Cinq mois à peine après avoir été élue Miss France, la Normande de 23 ans a su se distinguer parmi 73 autres candidates. Demi-finaliste du concours, elle livre à LCI ses premières impressions après "cette folle soirée".

Le concours a pris fin depuis un peu plus d'une heure quand le téléphone sonne. Il est 0h30 en Floride - 6h30 à Paris - et Amandine Petit retrouve à peine Sylvie Tellier. Miss France 2021 vient de clore un chapitre aussi bref qu'intense de sa vie de reine de beauté. Candidate au très exigeant concours Miss Univers cinq mois seulement après avoir été couronnée en France, la Normande de 23 ans s'est distinguée parmi les 74 prétendantes au titre de de cette année.

Seule candidate européenne du top 21 avec la représentante de la Grande-Bretagne, elle a vu son aventure s'arrêter aux portes du top 10 ce dimanche 16 mai au Seminole Hard Rock Hotel & Casino de Hollywood. Mais si déception il y a sans doute un peu, rien ne transparaît dans sa voix. "Ça va très bien ! Après cette folle soirée, ça ne peut que bien aller", nous assure-t-elle lors d'un coup de fil express.

Toute l'info sur

Amandine Petit, Miss Normandie, devient Miss France 2021

L'aventure Miss Univers m'a permis de me forger un caractère peut-être un peu plus rude- Amandine Petit

Vous partiez pour décrocher la couronne. Mais faire un top 21 à Miss Univers cinq mois seulement après avoir été élue Miss France, c’est tout de même un très beau résultat !

(Elle rit). Effectivement, ça fait extrêmement plaisir. C’est vrai que c’est un résultat assez incroyable avec beaucoup de travail derrière, une belle préparation. S’imaginer avoir un tel parcours seulement cinq mois après avoir été élue Miss France et un changement de vie aussi radical, c’est fou. Il y a encore quelques mois, j’étais chez moi en tant qu’étudiante. Me retrouver au concours de Miss Univers, c’est assez incroyable.

Que retenez-vous de ces dix jours passés aux États-Unis ?

Je dirais beaucoup de partage, un mélange de cultures, de très bonnes affinités et de belles amitiés, notamment avec ma colocataire Angele Kossinda, Miss Cameroun. J’ai appris à connaître les autres pays et mon anglais a aussi beaucoup progressé parce que je n’avais pas le choix. J’arrive à le parler un peu mieux maintenant (elle rit).

On vous a vue très active sur les réseaux sociaux, pleine d’assurance et de bonne humeur pendant toute la préparation que vous avez fait vivre à vos abonnés. C’est une Amandine transformée qui reprendra son règne de Miss France dès cette semaine ?

Pas transformée parce que je partageais déjà mon quotidien depuis mon élection en tant que Miss France. Le faire à Miss Univers, ça a sans doute plus surpris. Les réseaux sociaux ont une telle importance maintenant. Si j’en suis arrivée là, c’est aussi grâce à eux. J’ai été élue grâce au public français donc c’était la moindre des choses pour moi de lui montrer un peu les coulisses de cette aventure hors du commun qu’est Miss Univers.

Lire aussi

Cette "aventure hors du commun" vous a-t-elle changée sur le plan personnel ?

Elle m’a permis de prendre encore plus confiance en moi, de me débrouiller et de me forger un caractère peut-être un peu plus rude. Il a fallu que je prenne l’avion toute seule par exemple. Ici, il y avait plusieurs pays en compétition, uniquement des filles. Il y avait une très bonne ambiance mais on reste dans un concours, et un concours de beauté qui plus est. Il faut savoir s’imposer et faire sa place tout en restant soi-même. Il faut toujours continuer à y croire. Quand vous êtes face à 73 candidates aussi belles les unes que les autres, réussir à avoir confiance en soi jusqu’au bout ce n’est pas facile. 

Un mot sur Andrea Meza, la nouvelle Miss Univers venue du Mexique ? C’était l’une de vos camarades ? 

On était toutes camarades mais elle faisait partie des personnes avec qui je pouvais rigoler et danser. Après, il y avait la barrière de la langue parce qu’elle parlait majoritairement espagnol et quand elle utilisait l’anglais je ne comprenais pas nécessairement tout ce qu’elle me disait. Elle fera une très bonne Miss Univers.

Le retour en France, c’est pour mardi. Vous irez fêter votre top 21 auprès de vos proches à Bourguébus ?

Oui, évidemment j’y retournerai ! D’ailleurs, il faut que je retourne préparer mes valises parce que je pars dans très peu de temps. Je vais pouvoir rentrer chez moi à Paris et retrouver ensuite mes proches pour leur raconter cette belle aventure.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

30 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône toujours en alerte canicule

Disparition de Delphine Jubillar : ce qui a décidé les enquêteurs à placer son mari Cédric en garde à vue

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes à vue du mari Cédric et de ses deux proches prolongées

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

VIDEO - Sortie hors de l'ISS de Thomas Pesquet : tout ne s'est pas passé comme prévu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.