Annie Cordy raciste ? Sur ce marché belge, la polémique prête à sourire

Annie Cordy raciste ? Sur ce marché belge, la polémique prête à sourire

DISCORDE - À Bruxelles, un tunnel portant le nom de Léopold II sera bientôt rebaptisé en hommage à Annie Cordy. La décision fait polémique en Belgique, certains accusant la chanteuse belge d'être raciste.

La chanteuse belge Annie Cordy et son tube "Chaud Cacao" sont au cœur d'une polémique. La municipalité de Bruxelles va débaptiser le tunnel Leopold II pour le rebaptiser du nom de l'artiste décédée en septembre dernier à l'âge de 92 ans. Un hommage qui ne suscite pas l’adhésion de tous. Chez nos voisins belges, des voix se sont élevées pour dénoncer un choix que certains jugent inapproprié. En cause, des paroles de la chanson, sortie en 1985, qui véhiculeraient, à les entendre, des clichés racistes.  

Toute l'info sur

Le 13h

Elle était géniale. Elle a même reçu mes petits enfants dans sa loge- Une groupie d'Annie Cordy, rencontrée sur le marché de Mouscron

Sur le marché de Mouscron, on préfère en rire. "Les gens voient le mal partout", constate, effarée, une habitante. "Je pense que le Covid leur monte à la tête", lance, amusée, une autre. "On ne peut plus rien dire aujourd’hui", déplore à son tour une commerçante. Personne ne comprend, d’autant qu'Annie Cordy est la chanteuse la plus populaire de Belgique. "Elle était géniale", s’exclame une groupie, la soixantaine. "Elle a même reçu mes petits enfants dans sa loge", ajoute-t-elle.

Lire aussi

Ce tunnel, connu pour ses bouchons, était donc jusqu'à présent nommé Léopold II, du nom de l'ex-roi, figure controversée du passé colonial de la Belgique. Lors du vote en ligne, organisé en février dernier, le nom d'Annie Cordy avait recueilli 22 % des voix, dépassant ainsi d’autres personnalités telles que Marguerite Yourcenar ou Rosa Parks. La famille de l’artiste ayant donné son accord, le tunnel sera bel et bien renommé à l’automne 2021.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter