Confinement : les artistes toujours sur le pont !

Confinement : les artistes toujours sur le pont !

Musiciens, comédiens, humoristes... Ils vivent une fin d'année toujours très confinée. Et malgré la fermeture des salles de spectacle, ils arrivent tant bien que mal à rester en contact avec leur public à distance. Illustration.

Garder le lien avec son public ou simplement tuer l'ennui, sur les réseaux sociaux, les artistes privés de spectacle se lâchent. Des sketchs improvisés ou la promotion d'albums écrits pendant le confinement. Calogero, Ben Mazué aussi qui évoque sa rupture amoureuse.

Toute l'info sur

Le WE

La rupture, un thème qui a inspiré Suzane avec "L'appart vide". En février, la chanteuse primée aux Victoires de la Musique connaît un passage à vide. Annonce du confinement et annulation de sa tournée, elle se remet à écrire comme une urgence. "Pour aller bien, j'ai besoin de créer, de voir des choses, d'écrire, de faire des chansons. Dans un sens, le point positif à tout ça est de pouvoir me recentrer un petit peu", se confie-t-elle devant les caméras de TF1. Ce jour-là, elle se produit au théâtre du Châtelet, mais sans public. Le concert qu'elle donne est diffusé en ligne au profit du personnel des hôpitaux de Paris.

Autre initiative solidaire, la collective "Unité", née du premier confinement. Des artistes de la scène urbaine française associés dans ce clip ont reversé les bénéfices à des associations de quartier populaire. Comme ici à Marseille, où les habitants ont particulièrement souffert de la crise sanitaire.

Le rappeur Hatik, qui s'est fait connaître notamment avec son tube Angela, est une star dans la cité phocéenne. Il a fait le déplacement pour soutenir les bénévoles de l'association et donner quelques conseils aux artistes du quartier. Une façon, dit-il, de rester au plus près de la réalité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.