VIDÉO - Avec leurs bulles géantes, les Flaming Lips viennent-ils d'inventer les concerts du futur ?

VIDÉO - Avec leurs bulles géantes, les Flaming Lips viennent-ils d'inventer les concerts du futur ?

INSOLITE – Afin de renouer avec ses fans, privés de concerts depuis le début de la pandémie de coronavirus, le groupe américain The Flaming Lips leur a proposé de monter à bord de bulles en plastique géantes.

Les Flaming Lips ont-ils trouvé la solution pour que les musiciens remontent sur scène, malgré la pandémie de coronavirus ? Le 22 janvier dernier, ces pionniers du rock alternatif américain se sont produits à Oklahoma City devant des spectateurs abrités comme eux dans des bulles gonflables en plastique. Une centaine avait été installée dans la salle, à raison de trois spectateurs au maximum par bulle, chacune dotée de haut-parleurs, de bouteilles d’eau et de ventilateurs.  

"C’est plus sûr que d’aller faire vos courses à l’épicerie !", a lancé aux spectateurs le chanteur Wayne Coyne, à l’origine de cette idée pas si nouvelle en réalité. Depuis plusieurs années déjà, le leader des Flaming Lips utilise ces bulles géantes durant les concerts du groupe pour se déplacer parmi les fans. De là à en faire un concept durable pour une industrie en souffrance depuis le printemps dernier ?

Lire aussi

Interrogé en amont par le magazine Rolling Stone, le flamboyant chanteur soulignait le caractère exceptionnel de ce show : "C’est un événement aussi bizarre qu’inédit. Mais la bizarrerie est indispensable pour que nous puissions profiter d’un concert sans nous mettre en danger, nous, nos familles et tous les gens autour." 

D’un point de vue purement technique, l’installation de ces bulles ne peut s’effectuer que dans une salle suffisamment grande pour respecter les distances sanitaires entre leurs occupants. Chaque bulle contient suffisamment d’oxygène pour que trois personnes puissent respirer normalement pendant plus de 70 minutes, au-delà desquelles il devient nécessaire de "refaire le plein".  

Dans une vidéo postée sur le compte Instagram de Wayne Coyne, on apprend également qu’à la fin du concert, les occupants de chaque bulle sont priés de les faire rouler jusqu’à la sortie. Et de remettre un masque de protection en sortant de la salle. Alors, ça vous tente ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

EN DIRECT - États-Unis : "Le voyage est loin d'être terminé", assure Trump à ses supporters

Lire et commenter