"Cruella" : Emma Stone "brillante, méchante et un petit peu folle" dans la première bande-annonce du film

Emma Stone incarne Cruella dans le film du même nom racontant la jeunesse de la méchante de l'univers Disney.

VIDEO – L’actrice oscarisée pour "La La Land" s’attaque à la jeunesse de l’ennemie des "101 Dalmatiens" dans un film Disney qui doit sortir prochainement.

La cruelle diablesse est de retour. Et s’offre son propre film. Cruella D’Enfer ouvre le livre de ses origines en remontant le temps à une époque où la vilaine rêvant d’un manteau en peau de dalmatiens s’appelait encore Estella. L’action transporte le spectateur dans le Londres 70 des années alors que le mouvement punk rock est à son apogée. 

Emma Stone, dotée d’un accent british, marche dans les traces de Glenn Close en donnant vie à la jeune femme aux cheveux bicolores. "Je suis née brillante, méchante et un petit peu folle", clame-t-elle dans la première bande-annonce dévoilée mercredi 17 février.

Lire aussi

Le film réalisé par Craig Gillespie (Moi, Tonya) racontera comme l’arnaqueuse désireuse de se faire un nom dans le milieu de la mode perd pied après sa rencontre avec la so chic et so snob baronne von Hellman, incarnée par la pétillante Emma Thompson. L’ambiance promet d’être sombre et complètement barrée, à l’image de son héroïne qui a toujours ce rire machiavélique. Cruella doit étendre ses griffes au cinéma en mai prochain. Si la sortie est programmée pour le 21 mai aux Etats-Unis, Disney France se montre prudent en ne donnant pas de date précise. Car la situation sanitaire est encore susceptible de chambouler des calendriers bien instables depuis un an.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Israël va vacciner l'ensemble des Palestiniens munis d'un permis de travail

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Lire et commenter